Goals and Videos
Media Channel
 NEWS
«Au retour ce sera difficile mais pas impossible» (Marcelin Gaha, Unisport Haut Nkam)
25-03-2012
           
 
Le capitaine du club camerounais Unisport du Haut-Nkam, après le nul sans but concédé à Heartland Fc d’Owerri, ne voulait pas se montrer trop pessimiste dans la perspective d’une éventuelle qualification pour les huitièmes de finale. Marcelin Gaha estime que ce sera très difficile d’aller surprendre les Nigérians mais qu’il reste toutefois un espoir,  
 
Cafonline.com : Au tour précédent vous êtes allés chercher votre qualification à l’extérieur, en Côte d’Ivoire. Etes-vous capables de récidiver cette fois face aux Nigérians ? 

Marcelin Gaha
 : « Nous avons deux semaines de préparation avant cette échéance. Nous aurons un match de championnat dans l’intervalle qui nous servira de test. Si nous remportons ce match, cela ne fera qu’accroître notre confiance. En dépit du nul, je pense que nous nous déplacerons à Owerri conscients que rien n’est perdu. On doit continuer à travailler sereinement en se disant que nous avons un coup à jouer. Au tour précédent nous avons gagné à Abidjan contre le Séwé Sport ce qui semble démontrer que nous sommes capables de bien voyager ». 
 
Cafonline.com : La situation sera cependant délicate face à un adversaire rompu à ce genre de situation ?
 
Marcelin Gaha : « On n’a pas encaissé de but et c’est une bonne chose. Cela signifie que tout va se jouer sur les 90 dernières minutes, pour eux comme pour nous. Evidemment il faudra être très costaud mentalement. Il faut éviter de jouer le match avant, dans les têtes. Ce n’est jamais une bonne manière de préparer un tel match-couperet dont vous savez qu’à l’arrivée il y aura un qualifié et un éliminé ». 
 
Cafonline.com : Personnellement vous aviez déjà rencontré Heartland il y a trois ans quand vous évoluiez à Coton Sport. Avez-vous trouvé des changements ?

Marcelin Gaha
 : « Ce n’est plus la même équipe. Il m’a semblé reconnaître seulement deux ou trois joueurs que j’avais rencontrés à l’époque. C’est un groupe qui joue toujours bien au ballon en dépit des changements qui ont été effectués depuis 2009. Les fondamentaux sont solides. Je pense qu’ils vont mettre le turbo chez eux et il faudra se méfier dès le coup d’envoi. Ils vont sans doute de nous bousculer, de nous mettre une pression pas possible dès le coup d’envoi. On n’est pas naïf. On sait ce qui nous attend là-bas. En 2009, je me souviens que nous nous étions inclinés pendant le temps additionnel alors que nous étions encore à 1 but partout quand ils nous ont marqué un deuxième but qui allait nous être fatal car au retour, chez nous, nous n’avions pas réussi à refaire notre retard, terminant sur un nul. Unisport à son destin entre ses mains. Ce sera difficile mais pas impossible ». 
 
Site web réalisé par Sorecson : Agence web lyon
Crédits  |  Nous contacter