Goals and Videos
Media Channel
 NEWS
Les Eléphants ont deux longueurs d’avance
13-10-2013
           
 
Les Eléphants ont pris une option sur le Mondial 2014 en disposant samedi à Abidjan du Sénégal sur le score de 3 buts à 1. Ils auraient pu faire mieux encore si à quelques secondes du coup de sifflet final ils n’avaient encaissé un but de Papiss Cissé alors qu’on jouait la cinquième minute du temps additionnel.

Dans ce match qualifié par la FIFA de match à haute tension, l’ambiance, en dépit de l’enjeu, était une ambiance bonne enfant dans un stade Felix Houphouët-Boigny plein comme il ne l’avait pas été depuis longtemps. Il faut dire que les supporters des Eléphants n’eurent pas longtemps à attendre. Sur un premier départ de Gervinho sur le côté gauche du terrain, le milieu offensif de la Roma est séché dans la surface des Lions de la Teranga. Le penalty est transformé par Didier Drogba.

Progressivement les Eléphants prennent l’ascendant et moins de dix minutes plus tard doublent la mise par Gervinho dont le centre est détourné dans ses buts par Lamine Sané qui trompe bien involontairement son gardien Bouna Condoul. 2-0, ce sera le score à la mi-temps.

Les Ivoiriens se sont montrés maîtres du terrain devant une formation sénégalaise décevante ayant sans doute trop cherché à préserver sa cage en ne laissant qu’un seul homme en pointe.

La deuxième période sera à l’image de la première avec les hommes de Sabri Lamouchi dominateurs et, comme au début de la rencontre, un troisième but venu très rapidement sur une belle action de Salomon Kalou qui, avec beaucoup de lucidité et de sang-froid, prend en défaut le gardien sénégalais (49’). On en restera là jusqu’à la dernière minute de jeu et un but de la tête de Papiss Cissé, qui remet les Lions en selle avant le match retour mi-novembre à Casablanca.

Une victoire 2-0, par exemple, permettrait aux protégés d’alain Giresse de décrocher leur passeport pour le Brésil. Mais, ils l’ont montré à Abidjan, les Ivoiriens sont une machine redoutable avec notamment un Gervinho qui semble depuis quelques semaines au sommet de sa forme. « Je suis déçu et frustré par le but. Si nous n’avions pas pris ce but j’aurais dit que nous étions qualifiés. Du travail reste à faire », expliquait Sabri Lamouchi à la fin de la rencontre. « Nous avons mal géré le début de la rencontre. Nous allons travailler pour obtenir notre ticket », renchérit Alain Giresse.
Le match retour vaudra le déplacement.
Site web réalisé par Sorecson : Agence web lyon
Crédits  |  Nous contacter