Le président Motsepe encourage l'Union Africaine de Beach Soccer

ABSU1

La Coupe d'Afrique des Nations de Beach Soccer, Sénégal 2021 tenue à Saly du 23 au 29 mai a offert au Président de la CAF, le Dr Patrice Motsepe assisté de son Secrétaire Général de la CAF, M. Véron Mosengo-Omba, l'occasion de rencontrer certains acteurs de cette discipline. C'est Me Augustin Senghor, Président de la FSF (fédération sénégalaise de football) et 1er Vice-Président de la CAF, qui a fait les présentations.

 M. Mahmud Hadejia, président de l'African Beach Soccer Union (ABSU) a conduit la délégation de l'association. Livret de leurs activités en mains, ils ont déroulé le jeu :  félicitations au Dr Patrice Motsepe, pour sa victoire électorale, espoir renouvelé des acteurs du Beach Soccer à travers le continent, de se voir reconnaître, comme en témoigne la direction actuelle de la CAF. 

Quid de la mission principale de l'ABSU alors ? Elle se décline en un rêve ; celui d'ajouter de la valeur au beau jeu pratiqué pieds nus sur le sable, à travers l'organisation d'une compétition pyramidale aux niveaux national, régional et même d'un championnat continental de Beach soccer pour les clubs, y compris des programmes pour les jeunes, hommes et femmes, du continent.

ABSU0

« L'ABSU est là pour faire pression et pour faciliter une culture du Beach soccer plus forte, viable et durable en Afrique » assume le Président Mahmud. 

« Nous voulons jouer un rôle complémentaire, en partenariat avec la CAF et les associations nationales, y compris les organismes compétents, afin de favoriser une prise de conscience en la croissance du Beach soccer en Afrique. Le Sénégal investit beaucoup dans la promotion et le développement de son équipe nationale, ce qui se reflète dans sa forme actuelle et son classement comme numéro 1 en Afrique et 10e dans le monde. 

« Nous félicitons la Fédération sénégalaise de football que vous dirigez pour votre engagement soutenu à faire grandir le football au Sénégal. Nous pensons que le Sénégal et les pays d'Afrique peuvent gagner la Coupe du Monde de la FIFA, l'Afrique peut gagner dans un avenir pas si lointain », a t-il indiqué, à l'adresse du Président de la FSF. 

Dans sa réponse, Me Senghor a salué l'initiative de l'Union, notamment les compétitions régionales de Beach soccer proposées. 

La discipline n'a certes pas encore reçu l'attention méritée en Afrique par rapport à d'autres régions établies de Beach soccer, mais il a souligné que la nouvelle administration du Président Motsepe s'est engagée à favoriser le développement holistique du football associatif, y compris ses variantes, le Beach soccer et futsal. 

« Nous travaillons pour le football et la CAF a la charge de toutes ses composantes. J’ai le sentiment que nous (l'Afrique) avons plus de chance de gagner la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA plus rapidement que le traditionnel football à onze. Il est très important pour moi de développer les compétitions régionales pour les 6 zones, et bien que je vous encourage à continuer sur votre lancée et votre engagement, il est important que vous emmeniez tout le monde », a déclaré M. Senghor.

ABSU2

La délégation de l'ABSU a également rencontré le colonel Sita Sangare, président de la Commission de développement du Beach Soccer et du Futsal de la CAF. Lors de cet entretien, les objectifs de l'ABSU ont été clairement expliqués en tant qu'entité à valeur ajoutée. 

Dans sa réponse, M. Sangare a félicité le groupe et a rapidement assuré que la CAF organiserait une formation pour les entraîneurs et les arbitres. Soulignant que le plus important maintenant était d'avoir un partenariat solide avec la CAF. 

« C'est un bon début, ce jeu doit être promu et développé. Je serai votre Porte-parole », a conclu Sita Sangare.