Yussif Basigi: "Les filles de Hasaacas Ladies sont une bénédiction pour moi"

Yussif Basigi, coach of Hasaacas Ladies (2)

Yussif Basigi est l'entraîneur de Hasaacas Ladies depuis la création de l'équipe en 2003. L'entraîneur de renom a une longue histoire d'entraîneur de football féminin. Désormais, il envisage un autre grand exploit après avoir guidé la formation ghanéenne vers la finale de la Ligue des Champions Féminine de la CAF TotalEnergies, Egypte 2021.

« J'ai commencé à entraîner des filles au niveau scolaire depuis 2002. En 2003, j'ai remporté les matchs régionaux avec les équipes du secondaire. On m'a toujours dit qu'avec ma patience, je pouvais bien entraîner le football féminin. C'est une passion qui m'anime depuis », a déclaré Basigi à CAFOnline.com.

Yussif Basigi, coach of Hasaacas Ladies

En tant que défenseur du football féminin, l'entraîneur Basigi saisit toujours l'occasion de parler de la façon dont le football féminin doit être pris en charge. « Si nous nous concentrons tous uniquement sur le football masculin, qui aidera le football féminin ? C'est dommage pour une personne d'être contre le football féminin. J'ai dirigé l'équipe masculine de Hasaacas et j'étais bien payé, mais à un moment donné, j'ai décidé que si je quittais ces filles, personne ne les aiderait. J'ai décidé de consacrer mon temps et mes efforts à tout leur enseigner, étant moi-même enseignant. Je sais que ce n'est pas gratifiant financièrement, mais c'est gratifiant pour moi de faire quelque chose de bien pour la patrie ».

« Ces filles comptent beaucoup pour moi ; Je veux seulement les voir exceller dans leur vie. Elles ajoutent également à ma carrière car je suis jugé professionnellement comme le seul entraîneur à avoir développé 30 à 40 joueuses dans les équipes nationales. Les gens ont dû me considérer comme sélectionneur de l'équipe nationale, des seniors et des moins de 20 ans. Ces filles sont une bénédiction pour moi, j'ai même une grande visibilité grâce à elles », a-t-il expliqué.

Yussif Basigi, coach of Hasaacas Ladies (3)

À propos des footballeuses et de la façon dont elles sont perçues dans la communauté, Basigi a déclaré: «Il existe une énorme idée fausse sur le fait que les filles jouent au football. Les familles pensent que les femmes ne sont destinées qu'à être prêtes pour la cuisine et leurs futurs maris. Une autre idée fausse est que les footballeuses doivent être musclées et ne pas accoucher, et bien d'autres ».

Basigi pense que ce tournoi est un grand pas pour briser l'idée fausse sur le football féminin. « Le football féminin est en train de devenir un gros métier. Si vous y jouez, vous ne le regretterez pas. Ce n'est pas toujours une question d'argent, le football peut vous aider à obtenir des bourses, des opportunités d'emploi et bien plus encore. Les familles de mes joueuses sont maintenant très fières de les voir jouer en WCL à la télévision. Donc, ce tournoi est comme une révélation pour toutes les familles pour soutenir leurs filles ».