Aissata Traoré : être comme Ajara ou Kgatlana

Aissata Traore Mali

Les Aigles dames du Mali disputent actuellement la Coupe Aisha Buhari au Nigéria. Un tournoi de six nations dont les autres participants sont le Nigéria, l’Afrique du Sud, le Ghana, le Maroc, le Cameroun.

Aïssata Traoré est l’un meilleurs atouts de la sélection des Aigles dames du Mali. La joueuse de En Avant Guingamp dans le championnat de France qui a été propulsée sur la scène internationale grâce à la Coupe d’Afrique des Nations Féminine TotalEnergies 2018, n’a cessé de progresser. Avec le Mali, les ambitions collectives et individuelles sont désormais plus élevées.

Au micro de CAFOnline.com, l’attaquante de 24 ans se projette et partage ses rêves.

Aissata Traoré Mali

En tant que joueuse internationale, comment vivez-vous votre retour dans l’équipe du Mali ?

Je sais que je dois apporter ce que je peux apporter à l’équipe. Nous avons une équipe très talentueuse et je dois juste apporter ma pierre à l'édifice.

Comment appréciez-vous cette participation au tournoi Aisha Buhari

C’est un honneur pour nous de participer à cette compétition. Toutes les équipes africaines n’y participent pas. Puisque nous y sommes, nous en sommes très fières et très honorées. Alors merci à la première dame pour cette initiative.

Quelles sont les opportunités offertes par ce tournoi ?

D’abord, cette compétition nous apporte une mise en jambe. Ça va permettre à notre équipe de se préparer au mieux puisqu’on va jouer deux matches amicaux internationaux. C’est une bonne chose. On en avait besoin et voilà, on va se préparer pour les prochaines échéances.

C'est une bonne préparation pour les éliminatoires de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations. Ça compte beaucoup pour les éliminatoires de cette compétition qui viendra.

Vous avez joué contre l'équipe nationale du Nigeria, quelles leçons en avez-vous tirées ?

Nous avons appris pas mal de choses après cette défaite ; qu’il faut rester concentré du début jusqu’ à la fin pas que sur 83 ou 85 minutes. Parce qu’après on n’était plus lucide. Il faut garder la lucidité tout au long du match, la concentration, et le sang-froid aussi. 

Qu'est-ce qui va changer lors du prochain match contre le Maroc ?

Ce sont des équipes très différentes l'une de l'autre. Le Nigéria, c’est le sommet et ce n’est pas pour dénigrer le Maroc. C’était juste un match très compliqué pour nous (contre le Nigeria) et maintenant on passe à autre chose. On a affronté le Nigeria et il faut juste se projeter vers l'avant. On va préparer sereinement le [prochain] match, on verra ce qui se passera après. Mais on ne va pas leur donner d'opportunités. Nous sommes là pour gagner et on le fera inchallah.

Mali ABC

Quel est votre objectif contre le Maroc ?

Il ne s’agit pas de moi mais de toute l'équipe. Mais je veux faire une bonne prestation face à cette équipe marocaine. Nous avons pour objectif de gagner ce match, surtout ne pas le perdre.

Qu’est-ce que la participation à la dernière CAN au Ghana a apporté à votre équipe ?

On était trop fières, trop contentes de notre prestation puisque c'était la première fois que l'équipe nationale féminine du Mali se hisse aussi haut dans une telle compétition. Tout le monde a eu des opportunités après la CAN. Il y a eu des départs du côté du Mali, des filles qui sont parties explorer d'autres horizons en Europe et même dans les pays du Golfe. Ça nous a ouvert beaucoup d'opportunités. Et on compte faire pareil ou plus même à la prochaine [édition].

Qu’avez-vous appris au cours des dernières années ?

J’ai beaucoup appris ces dernières années, surtout avec mon club. Sur le plan tactico-technique et même sur le plan mental. Mais j'ai encore beaucoup à apprendre aussi. Nous y travaillons et on va s’améliorer inchallah.

Vos ambitions sont-elles semblables à celles des autres équipes qui participent au tournoi ? 

Nous avons des objectifs bien déterminés, des ambitions aussi bien individuelles que colletives. On peut être comme des Ajara et des Kgatlana et pourquoi pas les dépasser ?! Nous sommes ambitieuses et objectives, on atteindra aussi les objectifs que nous sous sommes fixées.

Comment préparez-vous la prochaine manche des éliminatoires de la CAN contre la Guinée ?

On va y aller étape par étape et le moment venu vous verrez un nouveau visage de l’équipe nationale du Mali.

Photos@AishaBuhariCup