Le Mali se projette vers la CAN Féminine Total Maroc 2022

aigles dames mali

Le Mali va retrouver une fois de plus la Guinée sur la route des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine Total, Maroc 2022 (match aller le 7 juin 2021 à Bamako et match retour le 15 du même mois à Conakry).

Ici, quelques réactions des joueuses, de l’adjointe au sélectionneur et du président de la Commission ad ‘hoc du football féminin de la Fédération malienne de football.

Pour le milieu offensif des Aigles et de l’AS Mandé, Fatoumata Doumbia, « C’est un gros match. C’est un grand adversaire qu’on a. Comme d’habitude, une grande bataille pour nous et il faut qu’on soit prêtes pour cette confrontation. Cette fois-ci c’est une nouvelle formule de la compétition. Il faut qu’on soit prête et qu’on prépare bien ça et pas question de tomber dans la facilitation ou de l’autosatisfaction ».

foot feminin mali

« c’est un bon tirage, difficile comme toujours. Cela sera dur mais je suis confiante et méfiante à la fois. La Coupe d’Afrique des Nations surtout dans la nouvelle formule avec plus de pays, c’est toujours dur…La capitaine des Aigles Dames du Mali garde encore le souvenir du Syli. « On retourne à Conakry. En 2008 et 2010, on a éliminé cette équipe et pour 2010 ça été difficile avec une victoire 2-0 à l’aller à Bamako et une défaite 1-2 à Conakry. On connait leur potentiel mais on va jouer notre chance. On va essayer de se préparer au mieux. Le duo du coach a apporté une nouvelle mentalité. Il réussit à transmettre beaucoup de choses au groupe. A la dernière CAN, on a atteint le carré d’as, une première. On a une équipe qui peut s’améliorer, on va essayer de faire une belle chose contre la Guinée et après on verra », estime-t-elle. Pas question de minimiser un adversaire et de prévenir que « chaque match sera une finale. Nous avons repris les entrainements le 5 mai 2021 avec l’effectif au grand complet. Nous avons un match amical contre le pays hôte, le Maroc juste avant la réception de la Guinée… », conclut-elle.

foot feminin mali 2

La sélectionneuse adjointe du Mali, Bintou Camara se félicite de la reprise des entraînements et du retour de cette compétition. « Nous sommes heureuses et impatientes de revenir bientôt à la Coupe d’Afrique des Nations. C’est un tirage que j’apprécie, mais l’objectif est de passer le cap de la Guinée. Nous connaissons très bien la Guinée. Nous allons bien sûr essayer de répéter le résultat obtenu il y a onze ans avec une victoire 2-0 à Bamako et une défaite 2-1 en Guinée. Nous avons repris le travail, tout le monde est pleinement conscient de la force de cette équipe qui revient. Je dirai toujours que la Guinée est toujours un gros défi et point à minimiser », admette Bintou Camara.

A l’en croire, l’objectif des Aigles du Mali est la phase finale l’année prochaine dans le Royaume Chérifien. «_ On a souvent déconsidéré un peu vite certaines équipes, avant finalement qu’elles ne nous battent. Il faut s’assurer qu’on sera bien préparées pour la Guinée et la suite de ces matches_», renseigne la technicienne et l’ancienne gloire du foot féminin.

« On sera prêtes. C’est la sensation qui nous reste. Il y a un sentiment de revanche. On veut montrer à tout le monde pour batailler de nouveau pour cette CAN. Mais, ce cap de la Guinée est très fort. Si on se loupe lors d’un match, on peut être éliminé. Il faudra être attentif. Il faudra préparer ce match comme une finale avant le prochain. Je pense qu’on a des joueuses professionnelles et c’est aussi une opportunité pour d’autres joueuses de faire un pas et de se signaler. L’erreur est interdite », estime-t-elle.

aigles dames lors de la répirse des entrainements le 5 mai 2021

Le président de la Commission ad ‘hoc du football féminin de la Fémafoot, Maître Famakan Dembélé, parle d’un bon tirage. « Mais il faut toujours se méfier », prévient-il.

« Nous pouvons être contents de notre adversaire, quand on voit les autres, nous sommes vraiment bien tombés. Nous sommes impatients de jouer la Guinée. Un grand pays de foot, que nous sommes impatients de jouer. Nous connaissons bien pour l’avoir affronté souvent. On va essayer d’être au prochain tour et après on verra. Il faut faire confiance aux joueuses pour cette campagne. Les entraînements ont repris avec sérénité. Notre objectif est de franchir ce cap, pour cela, il faudra bien figurer dans cette phase finale de l’année prochaine », a-t-il déclaré.

Le vainqueur de la double confrontation Mali vs Guinée, retrouvera le vainqueur de l’opposition Sénégal vs Libéria au 2e tour pour le ticket de la phase finale.