Le Nigeria cherche à éviter la colère de l'Afrique du Sud

Nigeria Women - ABC

L'équipe nationale féminine du Nigeria espère éviter le piège sud-africain lorsqu'elle affrontera les Banyana Banyana lors du dernier match du tournoi Aisha Buhari à Lagos mardi.

Les championnes d'Afrique en titre pourraient profiter de l'avantage d'évoluer à domicile à la Mobolaji Johnson Arena, mais elles devront batailler pour remporter une victoire contre les joueuses très organisées de Desiree Ellis.

L'équipe de Randy Waldrum a rebondi après sa campagne de trois matchs sans victoire aux US Summer Series, avec une victoire 2-0 sur le Mali mercredi dernier grâce au doublé de Gift Monday.

Randy Waldrum

Malgré la victoire sur les Maliennes, Ngozi Okobi-Okeoghene a admis que sa performance n'était pas convaincante mais elle pense que son équipe offrira un bon spectacle contre les Banyana.

"J'ai été déçue de la façon dont j'ai joué, mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas faire mieux dans ce match. Beaucoup de choses ont changé et vous le verrez contre l'Afrique du Sud", a déclaré le milieu de terrain du club suédois Eskilstuna United à CAFOnline.com.

Les Super Falcons ont eu du mal à se frayer un chemin vers les buts lors des deux dernières rencontres avec l'équipe d'Ellis, en s'inclinant notamment 1-0 en phase de groupes avant de remporter la Coupe d'Afrique des Nations féminine 2018 via des tirs au but après un match nul 0-0.

Okobi-Eke

Sur l'importance d'affronter les Sud-Africaines, Okobi a déclaré : "Tant d'opportunités", avant d'ajouter : " l'Afrique du Sud n'est pas comme le Mali, nous aurons plus d'opportunités pour faire bouger le ballon et jouer notre schéma. Nous avons des jeunes et des vétérans avec une bonne expérience."

"Rien de spécial (à propos de l'Afrique du Sud), elles sont tactiquement et techniquement solides et c'est toujours une bonne équipe contre laquelle jouer. Ce n'est jamais une guerre mais plutôt un bon match de compétition pour nous, elles sont bien collectivement et cela nous rend encore meilleurs car il y aura beaucoup d'espace pour jouer."

Gift Monday - Nigeria Women ABC

Pour Monday, l'attaquante de Robo Queens qui a marqué trois buts en quatre apparitions en tant que remplaçante, les Super Falcons peuvent faire taire leurs homologues sud-africains à Lagos.

"Je suis contente de les voir jouer. L'Afrique du Sud a des attaquantes très rapides, mais nous allons les arrêter et je dois percer leur défense pour marquer nos buts mardi."

Desire Oparanozie, pour sa part, a également soutenu son équipe pour étendre leur domination sur les finalistes de la dernière CAN féminine TotalEnergies.

"Nous savons qu'elles sont une équipe difficile, mais notre objectif est la victoire et c'est ce que nous visons mardi."

L'affrontement de mardi sera la 11e rencontre entre les deux équipes dans la catégorie senior. Les Africaines de l'Ouest comptent le plus de victoires - six lors des 10 rencontres précédentes depuis 2006.

Après le tournoi Aisha Buhari, le Nigeria affrontera le Ghana lors d'un match de premier tour très médiatisé des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations féminine TotalEnergies 2022 en octobre et pourrait rencontrer la Côte d'Ivoire ou le Niger en cas de qualification.

Photos@AishaBuhariCup