Les Super Lionnes remportent la Coupe du Mali 

Finale Coupe du Mali - Foot féminin 2021

Lors de finale disputée au stade Modibo Kéita le samedi 17 juillet, Les Super Lionnes de Bamako se sont imposées 3-1 face à l’AS Mandé pour remporter la Coupe du Mali. C’est leur première couronne dans cette compétition. Elles succèdent au palmarès à leur adversaire de la soirée.

Au terme d’une finale disputée et pleine du spectacle, les Super Lionnes ont battu le Mandé 3-1 pour soulever leur premier trophée de la Coupe du Mali, mettant ainsi un terme aux ambitions de leurs rivales de s'offrir un doublé.

Pour briser les rêves de doublé du Mandé déjà vainqueur de la Ligue, les Super Lionnes ont pris les devants grâce au doublé d'Oumou Koné aux 44’ et 90+1’ et au but contre son camp d’Oumou Traoré à la 52e minute. L’unique but du Mandé sera l’œuvre de Rokiatou Coulibaly à la 82e minute.

capit Lionnes

Après une saison ratée en championnat où elles sont passées à côté du titre, les filles de l’entraineur Makafing Diallo ont réussi à sauver leur saison samedi en soulevant le 6e trophée de la Coupe du Mali de football féminin, le premier trophée de la Coupe du Mali de l’histoire du club,

L’AS Mandé, détentrice du trophée et championne du Mali en titre et les Lionnes, vice-championnes, se sont qualifiées pour la finale de la 6e édition de la Coupe du Mali, en s’imposant en demi-finales face, respectivement aux Amazones de la Commune V (2-1) et à l’AS Réal de Bamako (3-1).

A noter que l’Usfas avait remporté la première coupe du Mali en 2010 et que les quatre autres trophées ont tous été conquis par le Mandé (2011, 2012 ; 2014 et 2015). La dernière finale 2020 n’a pu avoir lieu en raison de la pandémie de Covid-19.

entraineuese mandé

Pour l’entraîneure de l’AS Mandé ; Rokia Samaké, cette défaite s’explique par les erreurs d’appréciations de sa gardienne. « Ça arrive les erreurs sinon les joueuses n’ont point démérité. Cinq finales sur six…pas mal avec quatre trophées », précise l’ancienne attaquante des Aigles.

De son côté, l’entraîneur des Super Lionnes, Makafing Diallo, estime que son système a été payant. « J’ai mis un ancien système de jeu avec les consignes. On travaille tous les jours pour avoir ce type d’émotions, de récompense… », confie-t-il au micro de CAFOnline.com.