Le corps arbitral se prépare pour la relance des compétitions

ref board

À la suite de discussions sur la reprise des compétitions continentales dans un avenir proche, les officiels de match se préparent pour le jour J, malgré la suspension des activités sportives en raison de l'épidémie de COVID-19.

Les compétitions continentales ont été suspendues en mars 2020, mais les officiels de match - arbitres et arbitres assistants - ont continué de s'entraîner afin de maintenir leur forme physique et rester actifs, à travers des cours en ligne organisés sous la supervision et les conseils du nouveau Bureau Technique d'Experts en collaboration avec le Département d'Arbitrage de la CAF.

La composition du Bureau Technique d'Experts est la suivante;

  • Celestin Ntagungira (Rwanda) – Coordinateur & Zone Centre-Est
  • Jerome Damon (Afrique du Sud) – Coordinateur adjoint
  • An Yan Lim Kee Chong (Maurice) – Zone Sud
  • Essam ElDin Abdel Fattah (Egypte) – Zone Nord
  • Malang Diedhiou (Sénégal) – Zone Ouest A
  • Noumandiez Doue (Côte d'Ivoire) – Zone Ouest B
  • Divine Evehe (Cameroun) – Zone Centre
  • Tempa Ndah (Bénin) – Représentante des Femmes arbitres
  • Hadqa Yahya (Maroc) – Assistance VAR
  • Neji Jouini (Tunisie) – Consultant

Au cours d’une réunion tenue par visioconférence, mardi 21 juillet 2020, le président de la CAF, Ahmad Ahmad, a expliqué que la décision de constituer un organe indépendant d’experts était conforme à la politique de réformes stratégiques de la CAF à travers son projet «Transform CAF 2021» lancé il y a quelques mois.

Il a félicité le panel d'experts pour le travail considérable abattu pendant la période de confinement et leur engagement à relever le niveau d'arbitrage sur le continent, tout en les exhortant à respecter les protocoles développés par leurs autorités étatiques respectives pendant cette période inhabituelle afin de contrôler la pandémie.

«Il est important que nos arbitres et arbitres assistants restent dans les meilleures conditions pour la reprise des compétitions. L'arbitrage est une composante essentielle du jeu et nous avons travaillé dur, en particulier pendant cette période, pour avoir les meilleurs officiels pour nos matchs et projeter par la même occasion une fière image du continent », a déclaré Ahmad.