Al Ahly surprend le Wydad à Casablanca

WAC Ahly 5

La demi-finale aller de la Ligue des Champions de la CAF Total 2019-2020 entre le Wydad Casablanca et Al Ahly a tourné en faveur des Red Devils d’Egypte. Ce samedi soir au Complexe Mohammed V de Casablanca au Maroc, Al Ahly s’est imposé 2-0 grâce à des buts d'Ashfa et Maaloul pour prendre une sérieuse option sur la qualification avant le match retour prévu dans six jours au Caire.

Le match démarre sur une grosse intensité. Dès la 4e minute, Mohamed Moursy Ashfa profite d’une erreur défensive du Wydad pour récupérer le ballon et courir vers le gardien Tagnaouti. Celui-ci tente de sortir pour le stopper à mi-course, c‘est à ce moment que choisit Ashfa pour ouvrir son pied droit et tirer à ras vers les buts du WAC.

L’ouverture rapide du score par les Red Devils pousse le Wydad à réagir. S’en suivra une série de coups francs et d’occasions dans le camp des Cairotes malheureusement tous manqués par leurs adversaires.

Al Ahly domine à nouveau les débats. Sur une longue passe croisée d’Ali Maaloul, Elshahat à la réception n’arrive pas à remettre le ballon proprement et son centre est repoussé par Ahmed Tagnaouti. Quelques minutes plus tard, toujours virevoltant sur le côté droit, Elshahat sonne à nouveau l’alerte dans le camp des locaux.

Ahly-Wydad6

A la 40e minute, de l’autre côté du terrain, la frappe lointaine de Laurent Gbagbo est facilement négociée par El Shenawy. Quelques instants plus tard, sur une sortie jugée illicite d’El Shenawy sur l’attaquant ivoirien et confirmée par la VAR, le Wydad obtient un penalty. Badi Aouk tient une précieuse occasion de remettre les deux équipes à égalité. Cependant le tir du jeune prodige est stoppé par le gardien des Red Devils solide sur sa ligne.

C’est sur cette domination des visiteurs qu’intervient le coup de sifflet marquant la fin de la première mi-temps.

WAC Ahly 4

De retour des vestiaires, les hommes de Pitso Mosimane se montrent résistants, même si une contre-attaque des locaux pousse Ayman Ashraf à écoper d’un carton jaune.

El Shahat aurait pu tuer le match à la 57e minute alors qu’il avait pris de court toute la défense du WAC, pourtant il manque son face à face avec le gardien.

Dans la foulée, sur une nouvelle offensive de la formation égyptienne, la frappe d’Ajayi après un crochet vers l'intérieur est stoppée par une main de Yahya Jabrane devant l’arbitre. La réaction est instantanée. L’homme en noir indique le point de penalty. Et c’est Ali Maaloul qui prend le gardien du WAC à contrepied pour donner à Al Ahly une avance de deux buts.

Avant de céder sa place à Kasengu Kazadi à un quart d’heure de la fin, Aouk tente une volée lointaine qui manque de surprendre El Shenawy. Celui-ci doit repousser la frappe du bout des gants et concéder un corner.

Malgré toutes les tentatives du Wydad de réduire le score, Al Ahly quitte Casablanca avec une avance sérieuse avant le match retour à domicile le 23 octobre prochain au Stade International du Caire.

Réactions d'après-match

Miguel Gamondi (Entraîneur, Wydad)

Je suis déçu car c’est un mauvais résultat à domicile. Le but précoce a compliqué le match et rater le penalty était encore plus déchirant. Nous étions épuisés après avoir disputé un grand nombre de matchs dans la ligue nationale. Nous n'avons pas encore perdu espoir et tenterons de renverser la situation au Caire.

Pitso Mosimane (Entraîneur, Al Ahly)

Ce fut un match difficile contre un adversaire fort qui a joué férocement après avoir encaissé un but très tôt. Je remercie notre gardien El Shenawy pour son arrêt du penalty et tous les joueurs pour avoir respecté notre plan. Je suis content du résultat, mais j’aurais été beaucoup plus heureux si nous avions marqué plus de buts. Nous n'avons encore rien gagné et devons nous concentrer sur le match retour jusqu'à ce que nous atteignions notre objectif, la finale.