Burkina Faso, les Etalons veulent briser l'infortune

Burkina Faso CHAN

Pour être au rendez-vous du CHAN 2020 du Cameroun, les Etalons du Burkina Faso devaient passer l’obstacle des Black stars du Ghana. Si dès le départ, les Ghanéens avaient les faveurs des pronostics, du côté burkinabè, on avait encore en mémoire que pour participer au CHAN 2018, ce fut le même adversaire. Les Etalons avaient réussi à passer ce cap et cela était un avantage psychologique. C’est sur cette donne que le Burkina Faso est allé s’imposer lors du match aller au Ghana par un but inscrit dans les ultimes minutes du match par Yannick Pognongo. Un avantage d’un but que l’équipe burkinabè saura conserver au retour à Ouagadougou en se contentant d’un nul vierge. Au lendemain de cette qualification, le sélectionneur national Seydou Zerbo « Krol » avait entamé sa phase de préparation avant que la pandémie du Covid-19 ne vienne reporter la compétition. Mais entre-temps, les Etalons ont pu livrer des matchs amicaux. C’est ainsi que face au Bénin, à l’aller, ils réalisent un nul de 0 but partout avant de l’emporter au retour par 1 but à 0. Les Burkinabè vont ensuite affronter le Togo et se séparent par 0 but partout. L’équipe du Burkina Faso version Seydou Zerbo « Krol » évolue régulièrement en bloc assez compact suivi de contre-attaques avec le plus souvent un seul joueur en pointe qu’est Yannick Pognongo. Mais avec la présence de l’attaquant Mohamed Lamine Ouattara, meilleur actuel du championnat national, le coach burkinabè pourrait pourquoi pas revoir sa copie dans son jeu offensif.

Etalons-CHAN

Editions précédentes pour le Burkina Faso

Le CHAN Cameroun 2020 sera la troisième participation des Etalons du Burkina Faso à cette compétition. Les deux précédentes ont été un échec dès le premier tour. Son tout premier rendez-vous avec ce tournoi réservé aux joueurs évoluant dans leur championnat national, c’était en Afrique du Sud en 2014. Logés dans le groupe B, les Burkinabè, conduits par le sélectionneur national Brama Traoré, vont perdre face à l’Ouganda par 2 buts à 1 puis réaliser un nul de 1 but partout contre le Maroc avant d’être défaits par le Zimbabwe par 1 but à 0. Ils seront de la partie au CHAN 2018 au Maroc avec Drissa Traoré « Saboteur » et se contenteront de deux matchs nul de 0 but partout devant l’Angola et 1 but partout contre le Cameroun mais, en perdant auparavant par 2 buts à 0 face au Congo. Si un adage populaire dit, « jamais deux sans trois », les Etalons sous la conduite du coach Seydou Zerbo « Krol » veulent déjouer les pronostics en franchissant pour la toute première fois le premier tour. Et pour relever ce défi, ils doivent faire face aux obstacles du Mali, du Zimbabwe et du Cameroun.

Les joueurs à suivre

Dans l’ensemble, c’est un groupe homogène où on retrouve pratiquement les meilleurs joueurs de la phase aller du championnat national. L’unique buteur de la qualification avec un seul but, Yannick Pognongo est bien présent. En plus, il faudra miser sur le meilleur fusil de la phase aller qui n’est autre que Mohamed Lamine Ouattara, un véritable renard des surfaces de réparation. Au niveau défensif, Amadou Zon ou encore Hermann Nikièma et Soumaïla Ouattara ont du potentiel pour stabiliser ce bastion. Pendant que dans les perches, l’équipe peut compter sur l’expérience et le vécu du gardien de but, Babayouré Sawadogo qui était de la partie lors du CHAN 2018 au Maroc. Le jeu du secteur médian sera conduit par Ismaël Ouédraogo dit Ngolo Kanté pour avoir pratiquement la même morphologie que le champion du monde français et en plus, l’assurance dans la possession du ballon et le coup d’œil. A côté, il y a Clément Pitroïpa qui réalise, pour l’instant, une bonne saison.

CHAN-Seydou Zerbo BFA

Seydou Zerbo « Krol », coach des Etalons

« Nous sommes dans les meilleures conditions pour aborder la compétition parce qu’on sent de l’enthousiasme, de l’engagement de la détermination chez les joueurs. Ce sont tous des compétiteurs qui ont pris part aux matchs du championnat national (NDLR : il y a eu 17 journées). Des matchs qui leur ont permis d’avoir du rythme et nous allons en profiter pour nous imposer. Nous avons des matchs amicaux qui vont nous permettre de mieux affûter nos armes pour mieux aborder la compétition. Mon objectif premier est de passer le premier tour et on verra pour la suite ».