CAN U20 Total : La Mauritanie aura son mot à dire selon entraîneur

Mauritania U-20 coach

Le Camerounais Mauril Mesack Njoya, coach à succès du FC Nouadhibou, club phare de Mauritanie a été nommé en décembre dernier à la place du Malien Baye Ba au poste d’entraîneur de l’équipe nationale U20 de la Mauritanie. A trois mois d’une échéance aussi importante qu’est la CAN, il reconnaît la part de risque même s’il préfère se focaliser sur les objectifs, aller le plus loin possible dans cette compétition et monter un groupe appelé à devenir l’ossature de la sélection A.

Accepter un poste à moins de trois mois d’une échéance aussi importante que la CAN, n’est-ce pas risqué?

Oui, j’ai remplacé à la tête des U20, un des meilleurs coachs du continent (Malien Baye Ba) mais vous savez, le métier d’entraîneur, il y a toujours une part de risques. Vous pouvez remporter des titres et être limogé par la suite. Quand vous prenez une équipe, c’est toujours une part de risque.

Avez-vous eu le temps de préparer cette équipe normalement ?

J’ai été recruté pour continuer un travail que mon prédécesseur avait entamé il y a trois ans. C’est un projet qui part de la création de cette équipe à la CAN en passant par plusieurs tournois. J’ai trouvé une équipe bien préparée et c’est le lieu de rendre hommage à mon prédécesseur qui a fait du bon boulot. Et c’est cette préparation qui continue avant d’accueillir la CAN pour bâtir une équipe conquérante.

Quels sont les objectifs fixés pour la CAN ?

L’objectif défini, c’est réalisé une bonne performance à la Coupe d’Afrique des nations continuer à faire grandir ce groupe qui a été bâti pour la durée pour devenir l’antichambre de la sélection A.

Mauritania U20 -

Comment avez-vous préparé vos jeunes footballeurs à cette CAN qui est le 1er grand événement que la Mauritanie va abriter ?

C’est une équipe qu’on prépare depuis trois ans. C’est une occasion rêvée pour les footballeurs mauritaniens devant le gotha des recruteurs et devant les plus grandes chaînes. Il est de bon ton de préparer cet événement de la plus belle des manières. Et c’est pourquoi, nous appelons à une union sacrée autour de ces Juniors.

Comment s’est faite la préparation ?

A deux niveaux, nous nous sommes appuyés sur la direction technique nationale qui a mis à notre disposition des vidéos de plusieurs matchs de cette équipe, nous avons ratissé large au niveau du championnat national, nous avons lorgné vers l’Etranger (France et dans les académies au Sénégal). Un autre joueur est venu de la Turquie. Nous n’avons pas la prétention de dire qu’on va gagner la CAN mais la Mauritanie aura son mot à dire. 

C’est une première participation de la Mauritanie à une CAN U20, quelles sont les attentes ?

Oui, ce sera la première participation et l’objectif, c’est d’aller le plus loin possible.