Coup d’envoi de la saison de football féminin au Mali

mandé championne en titre

Le championnat féminin de Ligue 1 a repris ses droits les 10 et 11 avril 2021 pour le compte de la saison 2020-2021. Le match au sommet de la journée inaugurale mettait aux prises, les Amazones de la Commune V à l’AS Mandé de la Commune IV.

Selon la Commission ad ‘hoc du football féminin de la Fémafoot, le championnat se jouera en deux groupes de six équipes chacun (groupes A et B), avec des matchs en aller et retour, et au bout un carré d’as pour désigner l’équipe championne du Mali. On note quatre équipes de l’intérieur à savoir l’AS Momo de Sikasso, Terriya de San, Badenya de Mopti et les Tigresses de Kayes.

Un système de compétition choisi par la Commission ad ‘hoc du football féminin de la Fémafoot. « Nous remercions le président de la Fémafoot pour avoir adopter les deux poules à l’instar de la Ligue 1 masculine », a confié au micro de Cafonline.Com, le président de la ladite Commission, Me Famakan Dembélé. Selon ce dernier les joueuses seront soumises au même protocole sanitaire émis le Centre national de médecine de sport.

Coup d’envoi du premier championnat féminin au Mali

A l’issue des rencontres, l’équipe championne, représentera le Mali à la prochaine Ligue des Champions féminine de la Confédération Africaine de football (CAF) prévue en fin d'année.

Les équipes qui termineront à la dernière place des poules seront reléguées en Ligue 2. C’est ce qui a été également décidé lors de la dernière réunion de la Commission ad ‘hoc en charge du football féminin au sein de la Fémafoot.

Une reprise, qui intervient après les dispositions prises par les autorités de la Transition face à la propagation de la pandémie de Covid-19 dans le pays, mais qui ne concerne néanmoins que les activités extra-sportives.

Samedi 10 avril 21 sur le terrain de l’AS Réal, le club local dans la poule B, a été ténu en échec par un score nul et vierge par le Santoro UFC. Dimanche 11 avril, dans le même groupe, les Super Lionnes d’Hamdallaye se sont imposées 3-0 du Terriya de San.

Suspension de la fédération malienne du Football (FEMAFOOT)

Pour revenir au compte de la journée inaugurale dans le groupe A, sur le terrain de Lafia Club de Bamako, les Amazone CV ont plié l’échine 0-2 face à l’AS Mandé. Fatou Dembélé à la 20e et Djeneba Kansaye quatre minutes plus tard, sont les buteuses. Les Tigresses de Kayes à domicile s’inclinent 1-2 devant l’Usfas.

A Sikasso, au stade Babemba Traoré, l’AS Momo a été accroché 2-2 par le Super Club de Bamako, avec les réalisations de Nana Traoré à la 24e et Korotoumou Koné à la 70e pour l’AS Momo et Aya Bah à la 20e et Fatoumata Coulibaly à la 36e pour le Super Club de Bamako. Sur le terrain de l’Usfas pour le dernier match de la journée, le FC Badenya de Mopti est venu s’imposer 2-0 face à l’AS Police.