Gerson De Melo, directeur exécutif UFOA A, satisfait du bilan du premier tour

Gerson Melo

Le directeur exécutif de la zone ouest A de l’UFOA, Gerson De Melo, s’est dit ‘’satisfait du bilan du premier tour’’ du tournoi UFOA A qualificatif pour la CAN U20. Dans un contexte particulier lié à la Covid-19, il a salué le fait que tout le monde ait joué le jeu afin que les matchs se déroulent dans de bonnes conditions.

CAFOnline.com : Quel bilan tirez-vous de cette première phase du tournoi ?

De Melo : C’est un bilan très positif, c’est un tournoi entre sept équipes dans un contexte particulièrement difficile avec la pandémie de Covid-19. Même s’il y a des cas dans des équipes et des officiels, la situation a été bien gérée. Toutes les personnes impliquées ont respecté le nouveau règlement et nous sommes heureux d’avoir réussi à bien tenir le tournoi jusqu’à présent. Et ce qui a été fait ici pourrait même servir de modèle aux autres zones de développement tant nos médecins et toutes leurs équipes ont bien travaillé.

Justement sur le plan pratique comment ça a été géré ?

Je tiens vraiment à remercier le personnel médical, les médecins des équipes nationales et les autoritaires sanitaires du pays hôte, le Sénégal. Tout a été fait dans les règles de l’art. Dans chacune des sept équipes présentes, il a été procédé à des tests à deux reprises. Et une troisième opération de tests sera faite avant la finale pour les quatre demi-finalistes. On peut ajouter la même chose pour le Comité d’organisation qui a fait à deux reprises les tests. C’est vraiment bien et on peut s’en féliciter.

Sur le terrain, comment vous avez ressenti les choses ?

Très bien, nous avons vu un bon tournoi avec des matchs pleins disputés dans un très bon état d’esprit. Toutes les équipes ont donné le meilleur d’elles-mêmes. Il est vrai que quelques équipes ont eu plus de problème parce que la compétition s’est arrêtée dans leurs pays pendant longtemps à cause de la Covid-19. Mais d’une manière générale, notre zone sera bien représentée à la CAN U20. On regrette que nous ayons une seule place plus le pays organisateur (Mauritanie) au vu du potentiel intéressant de nos équipes de jeunes.