Les présidents Motsepe et Infantino appellent à l’union sacrée autour du football

CAF_President_Cote_d_Ivoire41

Présents dans la capitale économique ivoirienne dans le cadre d’une visite de travail, le Dr Patrice Motsepe, président de la Confédération Africaine de Football (CAF) et le président de la FIFA, Gianni Infantino ont délivré un message clair aux acteurs du football ivoirien. Les deux dirigeants mondiaux du ballon rond ne cessent de prôner la paix depuis leur arrivée en terre ivoirienne.

CAF_President_Cote_d_Ivoire45

« Permettez-moi de remercier le comité de normalisation pour le travail réalisé jusqu’ici. De remercier les ministres et les autorités présents. Merci aussi à mon frère, le président de la FIFA qui est engagé pour un football de haute facture en Afrique. Il y a deux choses que je souhaite exprimer : la Côte d’Ivoire est l’un des pays les plus grands en matière de football. Je suis d’autant plus fier que ce pays a, non seulement produit de grands joueurs pour la Côte d’Ivoire, mais aussi pour le monde. C’est ce qui nous rend fiers. Je voudrais conclure en disant deux choses : la Côte d’Ivoire a besoin de réunir tous les talents qui existent ici. Plusieurs pays en Afrique ont le potentiel pour remporter le Mondial de football. La Côte d’Ivoire en fait partie. Pour cela, il faut que nous soyons ensemble. J'ai appris qu'il y a trois parties en conflit. Je pense plutôt qu'il faut mettre toutes les forces ensemble. L’unité dans le football est importante. Vous devez nous montrer la voie et nous allons vous suivre. Nous reviendrons en 2023 pour la CAN. Nous savons que la Côte d’Ivoire sera le pays hôte de la plus grande compétition en Afrique », a déclaré le Dr Patrice Motsepe, après avoir visité le siège de la Fédération ivoirienne de football, situé dans le quartier populaire de Treichville, au cœur de la capitale économique.

CAF_President_Cote_d_Ivoire18

Gianni Infantino, le patron de la faîtière mondiale, a également abondé dans le même sens que celui de la Confédération africaine de football, Patrice Motsepe. « C’est un vrai plaisir d’être parmi vous. La Côte d’Ivoire est un pays magnifique. C’est ma première visite, maintenant, je connais le chemin. Je voudrais souligner l’unité du football. Mais il faut savoir mettre de côté les différends pour faire vibrer les jeunes. C’est notre obligation de travailler dans l’unité. Pour les jeunes, pour le football. Mon histoire avec la Côte d’Ivoire, c’est avec Ahmed Ouattara qui a joué en Suisse. J’étais jeune, je n’avais pas d’argent pour entrer au terrain. Mais nous criions Ouattara et il marquait des buts. La Côte d’Ivoire a les possibilités de gagner la Coupe d’Afrique des Nations et pourquoi pas, la Coupe du Monde », a insisté M. Infantino devant la presse. Le président de la FIFA a surtout tenu à préciser qu'il n'a choisi aucun camp.

CAF_President_Cote_d_Ivoire29

La journée marathon des deux dirigeants de football les a conduits d'abord au ministère de la Promotion des Sports et du Développement de l’Économie sportive et au Palais présidentiel, dans le quartier des affaires, au Plateau où un déjeuner leur a été offert par le premier responsable de la Côte d'Ivoire, SEM. Alassane Ouattara.

Au Département des sports, tout comme au Palais de la Présidence, Motsepe et Infantino ont insisté sur la cohésion et le vivre ensemble des entités du football local.

CAF_President_Cote_d_Ivoire35

L’après-midi, les délégations de la FIFA et de la CAF, ainsi que les autorités compétentes du pays se rendront à Abobo, dans l’un des quartiers les plus populaire du pays pour présenter le projet de Dr. Patrice Motsepe portant sur le Championnat interscolaire panafricain de football.

CAF_President_Cote_d_Ivoire3