Les Warriors du Zimbabwe : Reculer pour mieux sauter ?

Zimbabwe CHAN squad

Malgré l'expérience de plus d'une année d'inactivité, le Zimbabwe insiste sur le fait qu'il ne vient pas au Cameroun pour faire de la figuration lors du Championnat d’Afrique des Nations Total.

Les joueurs zimbabwéens ont participé pour la dernière fois à une véritable activité footballistique de compétition lorsque la saison de Premier Soccer League du pays s'est terminée le 30 novembre 2019.

Il n'y a eu qu'un seul match, la confrontation du Champion of Champions entre le champion de la Ligue, le FC Platinum, et les vainqueurs de la coupe, Highlanders, début mars, avant que toute activité de football ne soit interrompue à la fin du même mois en raison d'un confinement national qui a débuté le 31 mars.

Depuis lors, les joueurs locaux du Zimbabwe n’ont connu aucune action compétitive car le pays enregistrera un nouveau record le 31 décembre - celui de terminer une année entière sans aucun match de championnat disputé dans toutes les divisions.

C'est la première fois dans l'histoire de ce pays d'Afrique australe qu'un tel développement se produit.

Zimbabwe Coach Logarusic

Pourtant, pour leur nouvel entraîneur, Zdravko Logarusic, lui-même nommé en février, un mois avant que la COVID-19 ne frappe, les fans s'attendent à ce que son Swill Warrior impressionne.

Le Croate de 54 ans qui a précédemment guidé le Soudan dans un tournoi CHAN met une grande confiance aux talents qu'il a à sa disposition. Il pense qu'ils pourront se débarrasser de leur rouille induite par la Covid-19 et faire sensation dans le groupe A.

Le Zimbabwe ouvre sa campagne du CHAN par un affrontement contre le Cameroun, le pays hôte, le 16 janvier, avant d'affronter le Burkina Faso et de clôturer sa phase de groupes par une confrontation contre les Aigles du Mali.

Contrairement à d'autres pays africains, la ligue du Zimbabwe n'a pas été en mesure de démarrer, laissant Logarusic en homme frustré. Le Croate a dû profiter au maximum du temps qu'il avait pour les préparatifs. Il a d’abord demandé à ses assistants locaux de choisir des joueurs avant d’apporter des ajustements suite à une série de matchs de préparation contre des équipes de Premiership et Division One.

Les Warriors avaient une équipe de 27 membres qui a rompu le camp le 20 décembre pour les vacances de Noël et seuls 23 joueurs ont été rappelés pour la reprise du camp d'entraînement final le 28 décembre dernier.

Zimbabwe CHAN 2020

Entraineur

Malgré les hauts et les bas qu'il a dû endurer, Logarusic est convaincu que le Zimbabwe créera la surprise.

 « J’ai vu plus de 40 joueurs qui ont le potentiel de jouer pour l’équipe nationale, mais il est très difficile de sélectionner des joueurs qui n’ont pas joué au football depuis neuf ou dix mois », a déclaré Logarusic.

« Quoi qu'il en soit, nous ferons de notre mieux pour voir comment les choses se passent. Nous avons fait de notre mieux en tant qu'équipe technique pour donner à la plupart des joueurs d'élite une chance de faire leurs preuves.

«Les joueurs n’ont pas joué au football depuis huit ou neuf mois et il est certain que chaque aspect de leur jeu doit être amélioré.

«C’est comme si ce que nous avons fait ces dernières semaines a été une pré-saison et il est difficile de juger quel joueur peut bien faire.

«Le Zimbabwe regorge de talents et je pense que nous aurons une équipe avec laquelle commencer à travailler. Les joueurs sont en train de rompre le camp et je les ai exhortés à essayer d'être disciplinés pendant cette courte période '', avait déclaré Logarusic aux médias en décembre dernier.

Zdravko Logarusic

Précédentes éditions

Depuis 2009 où il a profité d’une invitation, le Zimbabwe a généralement su manœuvrer pour se qualifier pour le CHAN.

Les Warriors se sont également rendus à la compétition de 2011 au Soudan où ils n'ont cependant pas réussi à franchir la phase de groupes.

La CAF a ensuite réaligné les années CHAN sur 2014, la troisième édition se déroulant au Cap, en Afrique du Sud et c'est lors de ce tournoi que les Warriors, alors sous la direction de leur ancien attaquant Ian Gorowa, ont atteint leur meilleure heure, terminant quatrième d'une compétition qui a été remportée par le Nigeria de Stephen Keshi.

Deux ans plus tard lors de l'édition 2016 au Rwanda, les Warriors faisaient également partie des 16 participants mais ils n'ont pas pu se sortir d’un groupe qui comprenait également la Zambie et l'Ouganda.

De retour dans cette compétition de la CAF réservée strictement aux joueurs évoluant dans les ligues nationales de leurs pays, le Zimbabwe cherche à se débarrasser de la longue inactivité et éventuellement laisser son empreinte au Cameroun.