Qatar 2022 : la Namibie et le Soudan victorieux

Sudan team

Le Soudan, avec un pied et demi en qualification grâce à sa victoire à l’extérieur 1-3 lors du match aller, s’est contenté d’un 0-0 ce mardi face au Tchad à Al Merreikh Stadium. Les crocodiles du Nil seront au rendez-vous du second tour des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA Qatar 2022.

Le Soudan se crée une magnifique opportunité d’ouvrir le score dès la 25e minute. Le centre de 7 rebondit sur un défenseur tchadien qui passe tout près de marquer contre son camp. Le jeu s’équilibre. Les jaunes et bleus se rapprochent progressivement des buts soudanais. A la 30e minute, le 13 tente de lober le gardien qui avancé. Mais sa frappe n’est pas suffisamment dosée pour tromper le portier namibien.

A la mi-temps, les deux équipes rejoignent le vestiaire d’Al Merreikh stadium sous un score nul. Le Tchad a besoin de trois buts pour rejoindre le tour suivant.

L’écart s’annonce difficile à remonter. D’ailleurs, aucune des tentatives de la sélection tchadienne n’inquiète réellement le Soudan. A la 80e minute, le Tchad obtient un penalty sur une faute dans la surface. Les hommes de Zdravko Logarusić gèrent minutieusement leur avance jusqu’au coup de sifflet final. Marius Mouandilmadji et ses coéquipiers peuvent nourrir des regrets de n’avoir pu su saisir leur chance quand ils le pouvaient.

Windhoek a vibré mardi soir au rythme de la rencontre entre la Namibie et l’Erythée. Et ce sont les locaux qui scellent leur qualification pour le tour suivant grâce à une victoire 2-0 marquée par les réalisations d’Absalom Limbondi et Peter Shalulile.

Après sa victoire 2-1 lors du match aller, la Namibie s’est à nouveau imposée ce mardi face à l’Erythrée. Grâce à un but d’Absalom Limbondi à la 24e minute, les Brave Warriors prennent une sérieuse option sur leurs adversaires.

Le jeune prodige de 19 ans Ali Sulieman tente de décanter la situation pour les Red Sea Boys. Mais c’est sans compter sur la détermination des Warriors décidés à garder leurs cages inviolées.

Lors du temps additionnel de la fin de seconde mi-temps, Peter Shalulile anéantit tous les espoirs érythréens en doublant la mise pour la Namibie, lui qui avait déjà été buteur lors du match aller.