Mumuni Shafiin envoie le Ghana en finale

B19JHMN1327

Grâce à un triplé de son capitaine, l’équipe du Ghana a battu celle de la Côte d’Ivoire 3-1 pour se qualifier en finale de l’édition 2019 de la WAFU Cup of Nations.

Dominer n’est pas gagner et les occasions, il faut les mettre au fond. Pour ne pas avoir fait sienne cette maxime du football, l’équipe ivoirienne va rentrer sans jouer la finale de la WAFU Cup of Nations.

Alors qu’ils maîtrisaient le jeu, les Eléphants se font punir une première fois par Mumuni Shafiin en renard de surface qui profite d’une faute de main du portier ivoirien pour ouvrir le score à la 27-ème minute.

Au retour des vestiaires, alors que le coup d’envoi vient d’être donné les Ghanéens balancent le ballon dans la surface ivoirienne, Mumuni saute plus haut pour rabattre le ballon de la tête 2-0 à la 46-ème minute.

Cinq minutes plus tard, rebelote. Mumuni se fait oublier par les défenseurs ivoiriens et remet de la tête pour le 3-0.

Alors que les Eléphants s’étaient procurés les meilleures occasions notamment avec Ibrahima Ouattara à la 40-ème minute, les voilà, menaient par 3-0.

Si l’honneur a été sauvé (3-1) par Aboubacar Doumbia sur coup franc à la 78-ème minute, ‘’cette défaite va servir de leçons’’, a retenu le coach ivoirien Gouaméné Maxime.

Réactions :

Maxwell Konadu (Ghana) : ‘’Notre équipe s’est toujours procurée des occasions pendant ce tournoi mais la réussite faisait défaut. Sauf pour ce soir (mardi soir) où nous avons mis au fond toutes nos opportunités. Et ce soir l’équipe a pu profiter de l’expérience de son capitaine, Mumuni qui en plus d’avoir marqué, a été le premier à défendre pour son équipe. C’est une belle victoire et l’objectif reste d’aller au bout’’. 

Gouaméné Maxime (Côte d’Ivoire) : ‘’Ce soir, la réussite n’était pas au rendez-vous. Nous nous sommes procuré des occasions mais elles ne sont pas allées au fond. Notre équipe a été diminuée par des blessures et nous avons préféré ne pas prendre de risques puisqu’un match important de qualification au CHAN nous attend contre le Niger à Abidjan. C’était une belle expérience et ce tournoi a permis d’avoir du rythme et nous espérons pouvoir récupérer tous nos blessés’’.