Le Président de la CAF conclut sa visite en Afrique de l’Ouest

MOTSEPE_LIBERIA1

Conformément à l'annonce faite à son arrivée à la tête de la CAF, le Dr Patrice Motsepe a poursuivi cette semaine sa visite des Associations Nationales du continent. Le Président de la CAF, en tournée dans trois pays d'Afrique de l’Ouest, s'est rendu mercredi au Libéria et en Sierra Leone après son séjour en Côte d'Ivoire. Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, était à ses côtés.

MOTSEPE_LIBERIA6

Au Libéria, le Président Motsepe a rencontré le chef d'État du pays, Son Excellence le Président George Weah – le seul Africain à avoir remporté le titre de joueur mondial de l'année de la FIFA pendant ses jours de gloire – ainsi que le président de la Fédération de Football du Liberia (LFA), M. Mustapha Raji.

MOTSEPE_LIBERIA2

Lors de leur visite à Monrovia, au Libéria, le Dr Motsepe et M. Infantino ont annoncé que M. Weah serait le premier ambassadeur du Championnat panafricain interscolaire de football FIFA/CAF.

Le Dr Motsepe a décrit le président Weah comme une figure emblématique qui a transformé l'image du football africain et mis l'Afrique sur la carte mondiale.

Le président Weah a remercié les présidents de la FIFA et de la CAF et a promis de faire davantage pour améliorer le football sur le continent.

La décision de me nommer ambassadeur est la bienvenue et nous ferons plus pour aider et développer le football africain. Je remercie à la fois le président Infantino et le président Motsepe pour cet honneur. George Weah

À Freetown, en Sierra Leone, le Dr Motsepe et M. Infantino ont rencontré le chef d’État du pays, Son Excellence le président Julius Maada Bio, ainsi que la présidente de la Sierra Leone Football Association (SLFA) Isha Johansen.

Le Président Maada Bio a engagé les deux dirigeants du football sur des questions clés liées au développement du football en Sierra Leone et sur des solutions possibles.

Le Dr. Motsepe a d’ailleurs indiqué à l’issue de sa tournée : « Ces visites ont été très importantes pour moi. Elles m’ont permis de discuter avec les principales parties prenantes de l'avenir du football africain. En nous rassemblant et en travaillant comme une force unie, nous pouvons faire des progrès dans le football africain. »

Le président de la CAF a également souligné l'importance de promouvoir le développement et l'éducation auprès des jeunes du continent.

MOTSEPE_LIBERIA3

« Nous voulons que les jeunes filles et les jeunes garçons embrassent des carrières dans le football parce qu’ils peuvent s’autonomiser, gagner de l'argent pour eux et leur famille. Nous voulons également qu'ils étudient et reçoivent la meilleure éducation possible », a conclu le Dr Motsepe.