2019 sera-t-elle la bonne pour Giresse ?

Alain Giresse, head coach of Tunisia arrives during the 2019 Africa Cup of Nations Finals match between Tunisia and Mali at Suez Stadium, Suez, Egypt on 28 June 2019 ©Samuel Shivambu/BackpagePix

L’une des demi-finales de cette CAN Total Egypte 2019 entre le Sénégal et la Tunisie aura une saveur bien particulière pour Alain Giresse. Le technicien français est toujours à la recherche de son premier trophée continental. En tant que sélectionneur du Sénégal, la réussite n’avait pas été au rendez-vous en 2015.

”C’est un peu particulier avec cette équipe du Mali. Je vais jouer contre une équipe que je voulais faire gagner maintenant, je dois la battre.” Ainsi s’exprimait Alain Giresse à Suez, juste avant le match Mali-Tunisie. Au soir de la qualification pour les demi-finales de la Tunisie face à Madagascar, le technicien français a réagi pratiquement dans la même dynamique.

Alain Giresse a confié à la presse qu’il aurait souhaité ne pas croiser le Sénégal au cours de cette CAN en raison des nombreux liens tissés avec les dirigeants et les joueurs. Qu’à cela ne tienne, le sort a voulu que la bataille pour l’une des places en finale se joue entre le Sénégal et la Tunisie.

Pour Giresse, il s’agit de faire mieux que la troisième place acquise avec les Aigles du Mali lors de la CAN 2012.

Né en Gironde (France), il y a 67 ans, Giresse, le joueur, a marqué l’histoire du football français des années 1980 sous les couleurs des Girondins de Bordeaux et de l’équipe de France. Avec les Bleus, il a terminé respectivement 4e et 3e des coupes du monde 1982 et 1986.

S’il débute sa carrière d’entraineur en 1995 à Toulouse, c’est sur le continent africain qu’Alain Giresse aura le plus bourlingué en passant deux saisons (2001–2003) avec les FAR de Rabat du Maroc. Avec ce club, il a remporté la coupe du Trône en 2003. Avant de faire une escapade en Georgie et de revenir en Afrique.

D’abord le Gabon (2006-2010) puis le Mali (2010–2012), équipe avec laquelle il empoche la médaille de bronze à la CAN 2012. Le technicien dépose ensuite ses valises au Sénégal. Les Lions de la Téranga sont malheureusement éliminés en phase de groupes de la CAN 2015. Une élimination similaire se reproduit pour lui avec le Mali, sorti au premier tour de la CAN Total 2017.

En décembre 2018, Giresse est appelé au chevet des Aigles de Carthage pour préparer la CAN Total 2019. A l’issue d’un parcours mitigé en phase de groupes avec trois points pour autant de matches nuls, et avec un football poussif, la Tunisie parvient à finir deuxième du groupe E.

Les Aigles de Carthage parviennent alors à écarter le Ghana puis Madagascar. Jeu en mouvement et rigueur tactique, Alain Giresse semble avoir réussi à élever le rythme de jeu de ses poulains, plus confiants.

Alain Giresse espère pouvoir accéder à la finale, même si cela signifie éliminer le Sénégal d’Aliou Cissé, son homologue sur le banc des Lions de la Téranga .