Boudaoui, la perle du Sahara

Hicham boudaoui

Il est le seul joueur algérien issu du championnat national à figurer parmi les 23 Fennecs retenus par le sélectionneur Djamel Belmadi pour disputer la Coupe d’Afrique des Nations Total 2019. S’il n’a pas été aligné lors des deux premières rencontres de la phase de poules, Hichem Boudaoui a fini par jouer toute la partie contre la Tanzanie pour le compte de la dernière journée.


Le sociétaire du Paradou AC, troisième du championnat d’Algérie 2019, a rendu une copie assez intéressante. Il a réussi 93.6% de ses transmissions (44 passes réussies dont 2 décisives). Le jeune milieu de terrain a donné de la profondeur au jeu des Verts en parvenant à trouver cinq fois sur 6 un coéquipier lorsqu’il a joué dans l’intervalle.

Dans les duels face aux Tanzaniens, il a été solide en remportant 5 sur 13 mais n’a pas réussi à cadrer ses trois tentatives. Notamment sur une phase de jeu en première mi-temps.

Le natif de Béchar a, en tout cas, pu fêter sa première sélection avec l’équipe première en match officiel. Il est aussi l’un des plus jeunes joueurs du tournoi. Agé de bientôt 20 ans (il les fêtera en septembre prochain), le Paciste est aussi l’un des internationaux les plus précoces à prendre part à la CAN Total 2019. Avant lui, Tarek Lazizi (18 ans) et Mohamed Rahem, Messaoud Ait Abderahmane (19 ans) faisaient partie de l’effectif des “Verts” lors de l’épopée de 1990.

Dans un secteur de jeu concurrentiel avec Bennacer, Abeid et Guedioura, l’éventualité de le voir rejouer dans le tournoi reste minime. Mais sa qualité est telle qu’il reste un substitut crédible en cas de besoin.