La RDC prudente face à I’imprévisible équipe malgache

DR Congo team arrival, Tresor Mputu (c) during the 2019 Africa Cup of Nations Finals football match between DR Congo and Uganda  at the Cairo International Stadium, Cairo, Egypt on 22 June 2019 ©BackpagePix

La dernière fois que la RDC a affronté Madagascar en match officiel, les Léopards ont démoli les Barea 8-2 lors d'une double confrontation pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations Total 2017. Les Congolais ont gagné 2-1 à domicile et 6-1 à Antananarivo.

Les choses ont bien changé en trois ans et la RDC ne s'attend pas à un tel résultat en affrontant les Malgaches pour accéder aux quarts de finale de la CAN Total 2019.

Madagascar est une équipe bien différente qui a terminé en tête du groupe B devant le Nigeria et la Guinée. Ces résultats ont renforcé la confiance du groupe.

Les Barea sont la deuxième équipe depuis le Cap-Vert en 2013 à se qualifier pour les huitièmes de finale lors de leur première participation à la CAN.

Les Léopards se se sont qualifiés pour les huitièmes grâce à une dernière large victoire 4-0 contre le Zimbabwe au Caire. Cela n’efface pas les deux défaites subies contre l’Ouganda et l’Egypte, le pays organisateur. Les hommes de Florent Ibenge sont à Alexandrie pour prouver leur valeur mais restent prudents face à une équipe malgache soutenue par de nombreux supporters venus spécialement de Madagascar.

Marco Ilaimahiritra est suspendu pour ce match après les deux cartons jaunes reçus au premier tour.

Nicolas Dupuis, sélectionneur de Madagascar

“Le Congo est une bonne équipe avec de bonnes qualités et beaucoup d’expérience. Nous avons bien fait de terminer en tête du groupe mais nous devons rester humbles et accepter le fait que nous sommes une petite équipe. Sans pression, nous sommes capables de faire de bonnes choses. Nous l’avons prouvé en phase de groupes et nous n’avons plus besoin de nous mettre la pression.”

Anicet Andrianantenaina, joueur de Madagascar

“Nous savons que ce sera un match difficile et nous sommes prêts à le faire. Nous avons bien réussi jusqu’à présent, mais nous ne voulons pas nous relâcher. Nous voulons aller aussi loin que possible et nous devons continuer à jouer avec conviction. La présence du président du pays, accompagné de nombreux supporters, est une motivation pour nous. Ils vont nous donner cette envie supplémentaire de travailler plus fort. Nous voulons montrer au monde qu’à Madagascar, nous pouvons jouer un bon football.”

Florent Ibenge, sélectionneur de la RDC

“Nous avons joué contre eux il y a quelques années. Nous avons gagné, mais maintenant ils se sont améliorés et ont surpris tout le monde dans ce tournoi. Nous savons que ce ne sera pas un match facile car c’est un adversaire dangereux à affronter. Ils n'ont rien à perdre et vont nous attaquer. Nous devons être prudents.”

Youssouf Mulumbu, joueur de la RDC

“Nous sommes chanceux d'être ici, surtout après le début du tournoi. Nous avons appris nos leçons et nous devons maintenant prendre le jeu très au sérieux. Madagascar n'est pas une équipe facile à affronter et nous devons faire preuve de discipline tactique et technique. Nous sommes prêts, en tant que joueurs, à faire de notre mieux sur le terrain et à obtenir un résultat.”