Les désillusions du Maroc   

Stephane Sessegnon of Benin is closed down by Youssef En-Nesyri of Morocco during the 2019 Africa Cup of Nations Finals last 16 match between Morocco and Benin at the Al Salam Stadium in Cairo, Egypt on 05 July 2019 © Ryan Wilkisky/BackpagePix

Enorme chute pour les Lions de l’Atlas, pourtant favoris de la compétition. Ils ont été éliminés par le Bénin en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations Total 2019. Grosse déception pour les Marocains, encore éliminés précocement.

Après une qualification sans faute au premier tour (3 victoires en 3 matches), le Maroc a déçu tout un peuple. Un échec reconnu par le sélectionneur Hervé Renard : “Ce groupe a été formidable mais quand on est éliminé en huitièmes de finale, pour le Maroc c’est un échec. Et c’est moi qui dois assumer. Vous pouvez me tirer dessus, c’est comme ça.”

Les Lions de l’Atlas ont manqué d’efficacité face à une équipe béninoise solide. “On a manqué plusieurs occasions, on n’a pas eu de chance”, a déclaré Fayçal Fajr à l'issu de la rencontre.

Décevant durant cette CAN, contrairement à sa saison excellente avec l’Ajax, Hakim Ziyach a raté la balle de la qualification en manquant son pénalty dans le temps additionnel.

L’élimination de l'équipe marocaine a été un choc. "On n’a pas d'explication de ce qui s'est passé, on a tout donné sur le terrain mais ça n'a pas fonctionné", a déclaré Mbarek Boussoufa, qui a pris sa retraite internationale à l'issue de la rencontre (34 ans).

La déception est grande au Maroc où les supporters espéraient voir leur équipe aller plus loin dans cette compétition avec un Hervé Renard, deux fois champion avec la Zambie et la Côte d'Ivoire.

La nouvelle génération marocaine, plein d’avenir, devra encore patienter pour rééditer l'exploit de 1976, seul CAN remportée par les Lions de l'Atlas à ce jour.