Les légendes africaines à la fête au Caire

legends @ the view

Les légendes africaines du ballon rond se sont retrouvées à l’hôtel Marriott Zamalek du Caire à l’invitation du président Ahmad de la Confédération Africaine de Football. L’occasion d’évoquer les bons souvenirs et l’actuelle Coupe d’Afrique des Nations Total Egypte 2019.

Des dizaines de légendes des années 1970, 1980, 1990 et 2000 ont refait surface pour parler des heures de gloire. Un bon moment de détente pour évoquer les vieux souvenirs et discuter de l’évolution de la CAN.

La légende d’Al Ahly, Mahmoud El Khatib ‘Bibo’, était aux côtés de Magdy Abdelghani, Nader El Sayed, Hazem Emam, Ahmed Hassan (vainqueur de 4 titres de la CAN), Mohamed Fadl, Mohamed Shawky et Emad

Sans oublier Daniel Amokachi, Khalilou Fadiga, Joseph-Antoine Bell, Patrick M’Boma, Samuel Eto’o, Nwankwo Kanu, Diomansy Camara, El Hadji Diouf, Youssouf Fofana, Kalusha Bwalya, Rabah Madjer et bien d’autres.

Samuel Kuffour s’est réjoui de ces retrouvailles “pour parler de football et de comment l’améliorer en Afrique. Tous les joueurs ont l’amour du ballon rond et je remercie le président pour cette initiative.”

La star sénégalaise El Hadji Diouf estime pour sa part que “tout le monde est joyeux ici. J’ai vu des gens qui m’ont donné envie de faire du football. C’est bien de se voir même si on reste en contact sur Whatsapp. Même les anniversaires, on se les souhaite et on se chambre. Espérons que le CAF va continuer à développer cela et, pourquoi pas, organiser un match des légendes chaque année.”

Le président de la CAF, M.Ahmad, a rendu hommage aux légendes pour leur contribution au développement du football sur le continent. Il a répété que les anciens joueurs joueraient toujours un rôle crucial dans son administration : “Je suis heureux de vous voir tous réunis sous un même toit. Le développement du football africain ne peut être complet sans votre implication.”

Au nom des anciens joueurs, Samuel Eto’o a félicité le président de la CAF pour son initiative tout en promettant son soutien et celui de ses collègues au programme de développement de la CAF.