Les Black Stars s’imposent à l’usure face aux Djurtus

Thomas Teye Partey of Ghana (number 5) celebrates goal with teammates during the 2019 Africa Cup of Nations Finals football match between Guinea Bissau and Ghana at the Suez Stadium, Suez, Egypt on 02 July 2019 ©Gavin Barker/BackpagePix

Le Ghana et la Guinée-Bissau devaient l’emporter pour leur dernier match du groupe F à Suez. Plus expérimentés, les Black Stars s’imposent 2-0 et prennent la tête de la poule devant le Cameroun, à égalité de points mais avec une meilleur attaque. Les Lycaons sont logiquement éliminés.

Les Djurtus sont bien en en place tactiquement et sans complexe en ce début de match. A l’aise, ils posent quelques difficultés aux Ghanéens qui font tourner le ballon dans leur moitié de terrain avant de procéder sur les couloirs avec Samuel Owusu à droite et Owusu Kwabena à gauche.

Dès la 4e minute, les Lycaons se manifestent suite à un contre sur la gauche. Sur le centre qui suit le gardien ghanéen, Richard Ofori, télescope l’attaquant adverse, Joseph Mendes. L’action qui suit est mal exploitée par les Ghanéens.

Mais, l’occasion la plus nette intervient à la 18e minute lorsque, sur une contre-attaque bissau-guinéenne, Piqueti Djassi voit sa frappe à l’entrée de la surface de réparation renvoyée par la barre transversale.

Les Ghanéens répliquent avec un contre sur le flanc droit : André Ayew trouve Samuel Owusu dont le tir, dans la surface de réparation, est remis en jeu par le montant du gardien Jonas Mendes.

Ce fut une première période équilibrée au cours de laquelle chacune des deux formations a eu des opportunités de prendre l’avantage mais elles ont été en manque de réussite et regagnent les vestiaires sur un score nul et vierge.

Dès l’entame la seconde période, à la 46e minute, les Black Stars font la différence. André Ayew, encore lui, part tout seul dans le couloir gauche, se joue du dernier défenseur dans la surface de réparation et d’une frappe du droit ouvre la marque (1-0).

Menée au score, la Guinée-Bissau pousse mais est prise de court à la 72e minute. Suite à un sprint de Wakaso Mubarak sur le flanc gauche, le joueur centre dans la surface et Thomas Partey reprend pour le deuxième but ghanéen (2-0).

Dès lors, les carottes sont cuites pour les Djurtus, qui ont de plus en plus de mal face à des Ghanéens qui ont retrouvé leurs sensations. Ils ne sont pas loin du troisième but avec Jordan Ayew à la 78e minute lorsque sa frappe est renvoyée par le montant du gardien adverse.

Les Bissau-Guinéens, qui n’y croient plus, tentent quelques offensives sans véritablement convaincre face à des Ghanéens qui veulent les assommer par des attaques rapides.

Le score en restera à 2-0 pour les Black Stars qui obtiennent logiquement leur ticket pour les huitièmes de finale. Cette victoire permet aussi aux Ghanéens de ravir la première place du groupe F aux Camerounais, tenus en échec par les Béninois, en raison d’une meilleur attaque.

Wakaso Mubarak, homme du match Total

”Je félicite mes partenaires pour le travail abattu ensemble et ce trophée est le leur également. C’est notre première victoire dans cette CAN Total 2019 et nous sommes heureux. Maintenant, il s’agit de poursuivre le travail afin d'être davantage solides pour la suite de cette compétition et atteindre notre objectif.”

James Kwesi Appiah, sélectionneur du Ghana

”Je félicite mes joueurs pour avoir réalisé un tel résultat. Nous avons entamé la rencontre sur un rythme lent parce que nous devions être patients, sans nous précipiter. Il faut aussi relever qu’on adapte notre système de jeu en fonction des qualités et insuffisances de l’adversaire. Face aux critiques à l’encontre de l’équipe, je dis que si nous devons en tenir compte, nous allons arrêter de jouer au football. Nous travaillons pour nous améliorer et je fais de mon mieux pour gagner les matches.”

Baciro Candé, sélectionneur de la Guinée-Bissau

”Pour la première partie du match, nous avons bien joué en faisant de notre mieux et nous n’étions pas loin de marquer. Nous avions mis un plan spécial pour gagner et la première mi-temps s’est achevée par un score de 0-0 Au cours de la deuxième période, nous avons poursuivi avec la même stratégie mais en commettant des erreurs. Et tout a changé en une minute avec le premier but ghanéen. Je félicite le coach du Ghana pour avoir livré un beau match.”