Les Ougandais veulent réussir l’exploit face aux Sénégalais 

Uganda players warm up during the 2019 Africa Cup of Nations Finals Uganda and Egypt at Cairo International Stadium, Cairo, Egypt on 30 June 2019 ©Samuel Shivambu/BackpagePix

Après avoir réussi à passer le premier tour depuis 41 ans, les Cranes ont une mission difficile face aux Lions de la Téranga au Stade international du Caire pour les huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations Total 2019. C’est la première fois de l’histoire de la CAN que les deux équipes se rencontrent.

L’Ouganda a terminé à la deuxième place du groupe A, derrière l’Égypte. Il s’agit d’une bonne surprise pour les Ougandais dont la dernière apparition à une phase à élimination directe remonte à 1978, quand ils avaient été battus en finale par le Ghana. Sur le tournoi égyptien, les Cranes ont récolté quatre points en battant la RDC (2-0), en faisant match nul contre le Zimbabwe (1-1) et en s’inclinant contre l'Egypte (0-2).

Le Sénégal a connu quelques déboires dans le groupe C : deuxièmes avec six point, les Lions de la Téranga ont battu la Tanzanie (2-0) et le Kenya (3-0) mais se sont inclinés dans le choc du groupe face à l’Algérie (0-1).

Les Sénégalais courent après leur premier titre en CAN. Leur meilleure performance remonte à 2002, après avoir été finalistes malheureux face au Cameroun.

Alors que l’Ouganda espère le retour de son capitaine et influent gardien Denis Onuango, contraint de quitter le terrain lors du dernier match contre l’Égypte, le Sénégal voudra voir un Sadio Mané au meilleur de son niveau. L'attaquant de Liverpool a raté un penalty, mais a marqué deux fois contre le Kenya, et ce, après avoir manqué le premier match, en raison d'une suspension, puis une timide prestation lors de la défaite contre l'Algérie.

Sébastien Desabre, sélectionneur de l’Ouganda

“C’est un gros défi car le Sénégal est une très bonne équipe. Notre équipe est disciplinée et fera tout son possible pour ce match. C’est un match éliminatoire, nous adopterons une tactique différente de celle adoptée contre l’Égypte. Nous savons que le Sénégal est vraiment fort, mais une fois que nous entrons sur le terrain, nous jouons. Nous n’avons pas eu peur contre la RDC ni l’Égypte, nous respectons toutes les équipes mais nous n’en craignons aucune.“

Denis Onyango, capitaine de l’Ouganda

“Nous avions déjà affronté le Sénégal lors d'un match amical et nous savons à quel point ils sont forts. Nous devons faire de notre mieux. Je crois que je suis en forme et que la décision de jouer ou non incombe à l’entraîneur mais, médicalement, je suis prêt. Nous avons joué contre des joueurs de qualité face à Égypte et la RDC. Nous devons prendre des risques car c’est un match à élimination directe et si vous ne les prenez pas, nous serons punis.”

Aliou Cissé, sélectionneur du Sénégal

“Nous sommes maintenant en huitièmes de finale et nous espérons atteindre les quarts de finale. Nous avons travaillé pendant deux ans pour ce moment. L'Ouganda est une équipe forte et ses capacités sont formidables. Ils forment une équipe engagée et jouer contre eux nécessite une bonne préparation. Je l'ai déjà dit, dans la CAN, chaque match a ses caractéristiques. Le Sénégal est une grande équipe, nous pouvons gagner le titre cette fois. Après avoir perdu contre l'Algérie, nous avons dû retourner travailler davantage. Dans la CAN, il n'y a pas de matches faciles. Je dis toujours que nous sommes ici pour gagner, peu importe l’adversaire.”

Idrissa Gana Gueye, milieu de terrain du Sénégal

“Nous sommes préparés à 200% pour ce match. On nous demande toujours pourquoi nous ne sommes pas en mesure de gagner la CAN. Nous essayons de trouver les réponses. Dans cette CAN, il y a beaucoup de bonnes équipes et nous devons tout donner. Nous avons maintenant acquis beaucoup d’expérience et nous devons soutenir les jeunes joueurs.‘