Quand les finalistes se sont déjà rencontrés en phase de groupes

Sadio Mane of Senegal controls ahead of Riyad Mahrez of Algeria during the 2019 Africa Cup of Nations Finals match between Senegal and Algeria at 30 June Stadium, Cairo, Egypt on 27 June 2019 © Ryan Wilkisky/BackpagePix

Ce sera la huitième fois dans l’histoire de la Coupe d’Afrique des Nations que la finale se jouera entre deux équipes qui se sont déjà affrontées lors de la phase de groupes du même tournoi.

Le 27 juin dernier, l'Algérie a battu le Sénégal 1-0 au stade du 30 juin du Caire, pour le compte du groupe C. Youcef Belaili a marqué quatre minutes après la pause pour donner aux Fennecs leur deuxième victoire du tournoi.

Le 19 juillet prochain, les deux camps se reverront au stade international du Caire pour décrocher le titre. Qui de l'Algérie ou du Sénégal va l’emporter ?

Le premier épisode a eu lieu en Ethiopie en 1968. Le Ghana avait battu la République démocratique du Congo (ex-Zaïre) 2-1 en phase de groupes, mais les Congolais avaient inversé la tendance pour remporter le titre (1-0) en finale.

En 1982, la Libye, pays hôte, avait fait match nul 2-2 avec le Ghana en phase de groupes. La finale s'est terminée par un nouveau match nul 1-1 avant que le Ghana ne gagne 7-6 aux tirs au but pour décrocher son quatrième et dernier titre.

En 1988, le Cameroun et le Nigeria font match nul (1-1) au premier tour de l'édition marocaine. Les Lions Indomptables remportent leur deuxième titre continental en gagnant la finale 1-0.

L'Algérie elle-même avait déjà connu cette situation en 1990 à domicile. Ils ont sèchement battu le Nigeria (5-1) lors du match d’ouverture, puis 1-0 lors de la finale pour remporter leur premier titre continental.

L’Egypte, pays organisateur en 2006, avait battu la Côte d’Ivoire 3-1 en phase de groupes. Les Pharaons s’imposent aux tirs au but (4-2) après une finale sans but pour remporter leur cinquième titre.

Deux ans plus tard, au Ghana 2008, les Egyptiens réalisent le doublé face au Cameroun : victoire 4-2 en phase de groupes et 1-0 en finale.

En 2013, le Nigeria et le Burkina Faso font match nul (1-1) et se retrouvent en finale pour une courte victoire des Super Eagles (1-0).