La Mauritanie veut faire déjouer la Tunisie 

Wahbi Khazri celebrates goal with Dylan Bronn and Oussama Hadadi of Tunisia during the 2019 Africa Cup of Nations Finals match between Tunisia and Mali at Suez Stadium, Suez, Egypt on 28 June 2019 ©Samuel Shivambu/BackpagePix

Les Palancas Negras d’Angola sont dans l’obligation de gagner face aux Aigles du Mali à Ismaïlia pour poursuivre l’aventure en Coupe d’Afrique des Nations Total 2019. Même scénario pour la Mauritanie face à la Tunisie à Suez.

Difficile pour les observateurs de prédire ce qui peut se produire dans ce groupe E alors que le favori tunisien a déçu : un premier match sans âme face aux Angolais avant de se reprendre face au Mali. Peu convaincant pour rassurer leurs supporters alors que Wahbi Khazri et ses camarades y croient toujours.

Pendant ce temps, l’apprentissage fut dur, dès l’entame, pour les Mourabitounes qui ont d’abord pris une douche froide (4-1) face au Mali avant de se ressaisir contre l’Angola (0-0). Un résultat qui leur permet de croire à un possible exploit.

Des trois novices à cette CAN Total 2019, Madagascar a su tirer brillamment son épingle du jeu alors que le Burundi rentre à la maison avec trois défaites. La Mauritanie voudrait emboiter le pas aux Barea mais, face aux Aigles de Carthage, Adama Ba et ses partenaires doivent sortir leurs tripes parce que ce ne sera pas une partie de plaisir.

Corentin Martins, sélectionneur de la Mauritanie

”L’équipe tunisienne fait partie des cinq nations qui ont représenté l’Afrique à la dernière coupe du monde. Cela confirme les qualités de cette équipe mais cela n’enlève en rien à notre envie d’avoir des ambitions. Nous allons nous accrocher et faire en sorte d’arracher la qualification. Même si nous avons un demi pour cent de chance de nous qualifier, nous avons le potentiel et les joueurs pour y arriver.“

Khalil Bessam, attaquant de la Mauritanie

”La Tunisie est une grande équipe mais, après avoir accroché l’Angola, nous allons tout mettre en œuvre pour venir à bout de cet adversaire. J’ai joué dans le championnat tunisien et je suis surpris par le rendement de cette équipe parce que je m’attendais à un niveau plus élevé. C’est un groupe difficile et je suis convaincu que nous ferons un grand match.”

Alain Giresse, sélectionneur de la Tunisie

”Il est très difficile actuellement d’évaluer les chances de notre équipe mais le plus important c’est de gagner. Et nous avons les moyens de le faire. Les joueurs sont conscients de l’enjeu et de la pression du match. Notre problème se situe au niveau du poste particulier de gardien de but puisque nous en avons utilisé deux en deux matches.”

Oussama Hadadi, défenseur de la Tunisie

”Mes camarades et moi sommes conscients de l’importance de ce match. Face à la Mauritanie, nous devons maintenant faire mieux que face à l’Angola et le Mali. Nous sommes obligés de faire un grand match si nous voulons poursuivre la compétition. La pression est positive à notre niveau avant d’affronter la Mauritanie et déjà lors des précédents matches, nous avons montré que nous sommes capables de la gérer.”