Le Niger et la Libye se séparent sans vainqueur

Libya v Niger 2

La Libye et le Niger ont fait match nul (0-0), dimanche, sur la pelouse du nouveau stade de Japoma à Douala, pour le compte de la première journée du Championnat d’Afrique des Nations Total, Cameroun 2020.

C’est le premier match nul du tournoi, après les victoires du Cameroun et du Mali, samedi, respectivement face au Zimbabwe et le Burkina Faso.

La rencontre arbitrée par la ghanéen Daniel Laryea était plutôt plaisante malgré le résultat final, avec plusieurs occasions franches des deux côtés.

En première période, après plusieurs minutes d’observation, le jeu était équilibré entre les deux sélections. Les Chevaliers de la Méditerranée, vainqueurs du CHAN en 2016, et le Mena du Niger, quart de finaliste en 2011.

Il a fallu attendre la seconde mi-temps pour voir le rythme monter en puissance, surtout côté nigérien. Les poulains de Harouna Doula Gabde ont manqué plusieurs actions devant les buts gardés par Ahmed Azzaqah.

Emmenés par un excellent Ibrahim Marou, les nigériens ont été tout près d’ouvrir la marque si ce n’est la précipitation, ou encore le sens défensif des libyens.

Peu après l’heure de jeu (67’), Sur une faute de Muad Alamami, le virevoltant Marou, rate de peu le cadre des Chevaliers de la Méditerranée. Une occasion qui permet aux Nigériens de croire encore plus, en pressant le camp adverse mais en vain.

A la 71’, Ibrahim Issa rate d’un coup franc direct face au gardien libyen. Un coup de pied arrêté, qui manquait de puissance tout en restant dangereux pour la défense des poulains de Zoran Filipovic.

Les attaquants nigériens ont joué leur chance jusqu’au bout, sans toutefois trouver de solution alors que les joueurs libyens ne faisaient que subir le match avant une dernière tentative dans les arrêts de jeu, lorsque Rabia Alshaddi mena un contre attaque, annihilé difficilement par la défense nigérienne.

Pas de buts au stade de Japoma, avec un point pour chaque équipe pour un début du tournoi qui sera certainement très intéressant, surtout côté nigérien, après le jeu fourni ce dimanche et l'enthousiasme dans le jeu.

Réactions d'après match 

Harouna Daoule, entraineur du Niger

Sur ce match on a vu 2 équipes très engagées et bien déterminées. Par moment, on a pesé sur l'équipe libyenne et en la faisant jouer dans sa surface. Malheureusement les occasions que nous avons eues ont été gâchées. Je pense qu'on a eu trop envie. Et On est passés à une excès de vitesse, de précipitation. J'espère que la situation de la compétition ne nous fera pas regretter cette débauche d'énergie et toutes ces occasions ratées. Le sort a voulu qu'on se partage les points, je félicite mes adversaires et je souhaite aux deux équipes d'être au niveau dans les deux matches à venir.

Zoran Fillipovic, entraîneur de la Libye

C'était un match à haute intensité des deux côtés. Deux équipes avec un style de jeu différent. Nous étions face à des adversaires coriaces. Ils ont joué sur de longues passes et avec des joueurs rapides. Leur défense était présente et bien concentrée. Si on avait réussi à marquer dans ce match, le jeu aurait été complètement différent