Qualification des Lions Indomptables pour les quarts!

B21AXAS0137

Le Cameroun, pays hôte, a composté dimanche soir son ticket pour les quarts de finale du Championnat d'Afrique des Nations, CHAN 2020. Les Lions Indomptables comptent cinq points et se qualifient à la deuxième place du groupe A, après leur nul au stade Ahmadou Ahidjo face au Burkina Faso (0-0).

Les poulains de Martin Mpilé avaient besoin d'un nul pour s'assurer une place en quarts, alors que les Etalons devaient gagner pour espérer rejoindre le prochain tour.

Dès l'entame, les Lions sonnent l'alerte avec une première tentative. Joel Tiati d'une frappe lointaine oblige le gardien Babayouré Sawadogo à user de toutes ses forces pour repousser le cuir.

Après cette action, les burkinabé montent en puissance, profitant d'un gros souci au niveau de l'alignement de la défense camerounaise. 

Le meilleur buteur de la phase aller du championnat burkinabé, Mohamed Lamine Ouattara, à trois reprises, rate l'ouverture du score pour les "Visiteurs".

Peu après la demi-heure de jeu, Sansan Dah d'une frappe des 20 mètres rate le cadre de Haschou. Un manque de réussite que les burkinabés regretteront plus tard.

B21AXAS0151(1)

Après ces actions, les Lions Indomptables A' se réveillent quelque peu, mais ni Serge Andolou ni Joel Tiati ne réussissent à trouver la faille avant la pause citron sifflée par l'arbitre tunisien Sadok Selmi.

En seconde période, le jeu est axé au milieu du terrain avec quelques occasions ici et là sans toutefois réussir à créer la différence.

54', Sami Hien exécute un bon coup franc qui est magistralement sorti par le gardien camerounais. Un quart d'heure plus tard, Ngon, servi sur un plateau en or, rate sa frappe face au keeper burkinabé.

Des actions qui ne seront jamais concrétisées pour un match qui aura permis aux Lions Indomptables de gérer leur qualification en quarts derrière le Mali. Ce dernier finit premier du groupe A et reste l'un des prétendants au titre suprême le 7 février prochain.

Réactions d'après-match

Martin Mpile (sélectionneur Cameroun):

"Tout d'abord je remercie l'équipe du Burkina Faso qui a présenté une excellente équipe, jouant du beau football. Entre bien jouer et se qualifier je préfère me qualifier au prochain tour que de bien jouer et se voir éliminer. Pour les quarts de finale, nous allons préparer la rencontre sereinement et dans les meilleures conditions pour faire bonne figure.

Nous avons eu énormément de problème en première mi-temps face aux offensives du Burkina Faso. En seconde période, nous avons essayer de gérer la rencontre et s'assurer la qualification. Pour ce qui concerne le cas Zoua, le joueurs n'est pas encore rétabli à 100% et je ne voulais pas risquer en le faisant entrer."

Seydou Zerbo ( sélectionneur Burkina Faso):

"Nous avons été trop offensifs et nous pouvions marquer deux ou trois buts dès le début de la rencontre mais l'efficacité n'était pas au rendez vous. Quoiqu'il en soit le match était plaisant. Nous avons raté de peu la qualification et c'est ça le football."