Mosimane remercie le président d'Al Ahly El Khatib pour sa décision audacieuse de lui confier l'équipe

B21GQFK0378

Pitso Mosimane, le charismatique manager d'Al Ahly qui a mené son équipe à un impressionnant 10e titre de la compétition continentale phare interclubs au Maroc le week-end dernier, a fait l'éloge du président d'Al Ahly, Mahmoud El Khatib. 

"Soyons honnêtes", a déclaré Mosimane lors de la conférence de presse d'après-match de la finale de la Ligue des champions CAF TotalEnergies, "sans le président El Khatib, je ne serais pas ici. J'en doute." 

Mosimane a ajouté : "Pendant de nombreuses années, il était normal qu'il aille en Europe, chaque fois qu'un club de cette partie du monde cherchait un nouvel entraîneur. C'était la norme. Si ce n'est pas l'Europe, ils essaient quelqu'un d'ailleurs, mais surtout l'Europe. Mais le capitaine El Khatib est allé à contre-courant. Il a pris une décision très audacieuse et je suis sûr que beaucoup de gens ne l'ont pas compris à l'époque. C'était une décision très audacieuse et je suis sûr qu'elle était aussi très difficile à prendre car vous faites venir cet entraîneur, oui, j'étais connu en Égypte mais aucun technicien de l'Afrique sub-saharienne n'avait jamais entraîné le club en plus de 100 ans. Et si cette décision se retourne contre vous et s'avère être une très mauvaise décision ? L'enjeu était de taille, mais il a pris les devants et m'a soutenu pour ce poste".

Depuis son arrivée à Al Ahly en octobre de l'année dernière, Mosimane a remporté les deux titres de Ligue des champions de la CAF TotalEnergies, Super Coupe TotalEnergies, Coupe d'Égypte. 

Lorsqu'il a remporté la ligue des Champions TotalEnergies l'année dernière, il n'a reçu que peu de crédit car beaucoup pensaient qu'il avait bénéficié de l'héritage de son prédécesseur, Rene Weiler.

Mosimane était arrivé après les quarts de finale de la compétition et devait jouer les demi-finales à deux manches et la finale. 

Bien qu'il soit indéniable que son prédécesseur ait posé les bases de son travail, le club et lui-même auraient pu connaître des difficultés s'ils avaient perdu les demi-finales et la finale. Mais ils ont continué à gagner.

B21GQFK0374

Lors de l'édition 2021, il a engagé l'équipe depuis le début jusqu'à la finale. À certains moments, il a été très critiqué pour le style de football pratiqué par son équipe. 

Mais Mosimane est à la fois un philosophe et un pragmatique : ces deux qualités ont guidé sa vie d'entraîneur. Il se donne du temps avant de mettre en œuvre ses idées philosophiques. 

Pour lui, le football n'est pas seulement un jeu, c'est une plateforme pour influencer la pensée de la société. 

C'est pour ces raisons qu'il estime que le geste audacieux d'El Khatib est allé au-delà des raisons footballistiques, mais a été un moment historique et qui a modifié le cours de l'histoire du football africain.

E6hripcXMAIDvV7

"Il (El Khatib) fait désormais partie de l'histoire. Grâce à lui, de nombreux clubs seront disposés à engager des entraîneurs qui me ressemblent, et pas seulement ceux qui viennent d'Europe. Et, je n'ai rien contre l'Europe, je n'ai rien contre les grands managers qui viennent d'Europe pour partager leurs connaissances ici. Mais nous, les Africains, sommes aussi assez bons - nous avons aussi des idées, nous avons aussi une philosophie. Nous avons juste besoin qu'on nous fasse confiance", a déclaré Mosimane. 

La confiance, c'est ce qu'El Khatib lui a donné. Et Mosimane lui a rendu la pareille en réussissant sur le terrain.