Djoliba-Horoya : un match, beaucoup de regrets

Georges Kouadio

Le Djoliba avant le match de la quatrième journée de Coupe de la Confédération de la CAF avait l’occasion de prendre la tête du groupe. Dominant dans le jeu, le Horoya n’est poutant pas parvenu à traduire cette suprématie au tableau d’affichage, le champion guinéen et leader du groupe a été poussé au partage de points par son dauphin très déterminé.

Au final, après le match, les réactions en conférence oscillaient entre la fierté d’avoir glané un point à l’extérieur et la déception de ne pas avoir remporté les trois points.

L’entraîneur du Horoya, Lamine N’diaye et celui du Djoliba, Kouadio Georges se sont exprimés au micro de CAFOnline.com après la rencontre.

Djoliba 222

Kouadio Georges fait mention de «beaucoup de regrets ». Pour l’entraîneur du Djoliba, ses joueurs auraient mérité de gagner.

« J’ai beaucoup de regrets parce que que les joueurs ont tout tenté, mais il a manqué le dernier geste. J’ai beaucoup de déception pour les joueurs qui ont beaucoup donné, qui ont mis beaucoup de courage, de sérieux pour essayer de défendre le plus intelligemment possible ».

« Le but était de gagner, on voulait les trois points, un nul et vierge n’est pas mal. L’intensité n’était pas là en première période. En seconde, on a essayé de construire avec les défenseurs pour apporter un soutien au milieu et avoir plus de combinaisons. Certains ont fait le jeu, mais ça n’a pas suffi. On a des jeunes qui ont la capacité d’accélérer, je suis sûr qu’ils vont réussir à le faire dans les prochains matches. Le public mérite beaucoup plus, ils nous ont soutenus et ils méritent des victoires. On aurait aimé gagner mais on savait que ça n’allait pas être un match facile. On reste positif »

Le match de Conakry ne ressemble pas à celui-là, selon le technicien de la formation malienne.

« Les joueurs ont livré un match de bon niveau. Le match de Conakry ne ressemble pas celui-là. Les joueurs pouvaient mieux, mais ils ont fait de leur mieux. J’ai des regrets. On a risqué, ils ont risqué, c’est le foot. Je félicite mon collègue pour le travail abattu en si peu de temps. La compétition a manqué aux joueurs blessés, mais on aura deux matches de championnat avant d’affronter Al- Nasr ».

Justement, le prochain match est sans doute le plus décisif...

« Il y a deux matches pour six points. Je suis confiant pour cet objectif. J'y crois pour le ticket des deux places qualificatives pour la suite dans notre groupe. La deuxième place est jouable, pour cela il faudra battre le prochain adversaire. La prochaine journée contre Al-Nasr de la Libye est sans doute le plus décisif, l’objectif est de se qualifier et de démontrer nos qualités »

L’adversaire ?

« On a beaucoup poussé en seconde période et on mérite un but. On sait bien que Horoya est une bonne équipe, ils sont forts en contre, on a essayé de ne rien leur laisser ce soir, il manque ce petit but. On était pas mal, on s’est créé des occasions. On va prendre match par match, les deux autres vont être importants dans notre situation ».

Lamine Ndiaye : Gor Mahia est un adversaire à prendre au sérieux

Lamine N’Diaye s’est également exprimé à la suite de la rencontre : « Il avait la possibilité de prendre les trois points… »

L’entraîneur du Horoya salue la rigueur de ses hommes après le match nul (0-0) obtenu dimanche sur la pelouse du Djoliba. Il estime que son équipe était venue pour les trois points.

« On est un peu déçu, mais au final on se dit qu’un point en déplacement n’est pas mal. On était venu pour les trois points et assurer la qualification. Il y’avait la possibilité de prendre les trois points, on a eu des occasions mais en face, on a affronté une équipe solide, qui n’avait pas peur des duels et qui nous a empêchés de montrer notre meilleur visage »,

L’adversaire...

« On a posé le jeu, mais je pense qu’on a un peu perdu le contrôle du match en milieu de la seconde période et surtout à la fin. Le nul est mérité mais on doit faire autre chose prochainement pour garder la tête du groupe. On a été gêné par le Djoliba et on a sans doute manqué de fraîcheur et de lucidité. On essaye de ne pas regarder le classement et de se concentrer sur nos prestations ».