Les Pharaons olympiques rentrent dans l’histoire

199A9210

L’Egypte a eu besoin des prolongations mais elle a gagné haut la main la 3-ème édition de la CAN U-23 qu’elle a abrité sur son sol aux dépens de la Côte d’Ivoire 2-1 après prolongations.

L’Egypte a mis du temps mais elle a fini par ouvrir la marque à la 37-ème minute grâce à son milieu de terrain Karim Hesham.

Le milieu de terrain était à la réception d’un centre de la star Ramadan Sobhi qui a chipé le ballon au défenseur ivoirien Kouadio Yves Dabilla.

Le centre en retrait a été repris par Hesham à ras de terre dans le petit filet.

Auparavant, les Eléphants avaient réussi à bien gêner le jeu des Pharaons et à porter le danger sur des contres.

En deuxième période, après plusieurs tentatives, l’équipe ivoirienne arrive à égaliser par Aboubacar Doumbia.

On jouait à ce moment à la 87-ème minute et les supporters égyptiens avaient commencé à célébrer leur victoire.

Pourtant les Locaux auraient dû méfier parce qu’à deux reprises aux 70-ème et 74-ème minute, les Eléphants sont passés à côté de l’égalisation.

Et avec ce but, ils forcent les prolongations dans un Stade International du Caire qui continue toujours de pousser ses joueurs.

Sur ces prolongations, c’est l’Egypte qui a le mieux cru en ses chances.

Et comme un symbole, c’est le capitaine et star de cette équipe égyptienne, Ramadan Sobhi qui marque.

Le gardien ivoirien Ira Eliezer Tape a raté sa prise de balle sur un tir de Salah Mohsen à six minutes de la fin des prolongations.

Ramadan Sobhi, Homme du match : ‘’Nous avons toujours su que la qualification aux Jeux olympiques posera moins de problème. Quant au titre continental, il fallait se battre et ce que nous avons réussi à faire avec l’aide du public. Nous avons toujours mis en avant ce public et ce soir, nous sommes très heureux d’avoir réussi à décrocher ce titre continental. Quant à mon retour en équipe A, je laisse le soin aux deux entraîneurs d’en discuter’’.

Souhailo Haidara, coach de la Côte d’Ivoire : ‘’Nous avions promis à la veille de match d’offrir un beau spectacle au public, je crois que nous avons tenu notre promesse. Aujourd’hui, ce n’est pas l’Egypte qui a mal joué mais il y avait en face une belle équipe de la Côte d’Ivoire qui lui a posé des problèmes. Je tiens toutefois à la féliciter, elle mérite son titre et quant à nous, nous sommes heureux d’avoir rempli notre mission : la qualification aux Jeux olympiques’’.

Shawky Gharib : ‘’Après 1986 et 2006 avec les titres de champion de la sélection A, le peuple égyptien va retenir ce titre en novembre 2019 avec les Olympiques. Cette équipe a toujours voulu faire plaisir et rendre fier ce génial public qui l’a aidé malgré les difficultés à aller chercher ce titre ce soir. Nous rendons grâce à Dieu et nous allons prendre un peu de temps pour nous reposer avant de mettre en place un programme de préparation qui n’entrera en conflit avec les intérêts des joueurs et des clubs’’.