Tanko: Le Ghana n’abandonnera jamais

Ghana U-23 coach Ibrahim Tanko

Cafonline : Comment voyez-vous le tirage au sort de la compétition ?

Ibrahim Tanko: Notre groupe est le plus relevé du tournoi et si on arrive à en sortir, cela veut dire que nous sommes une des meilleures équipes du tournoi et gardons ainsi toute notre chance de qualification aux Jeux olympiques 2020.

Le Ghana est à la quête d’une qualification en football depuis 2004, cela peut-il être une pression ?

Au Ghana, la pression est à tous les niveaux et notamment chez les A qui n’ont pas gagné la CAN depuis plusieurs années. Les attentes sont immenses chez nos compatriotes quand il s’agit de football mais nous allons à ce tournoi en ayant foi en nos moyens. Mais aussi, nous savons que les fans ont foi en cette équipe notamment après notre brillante qualification aux dépens de l’Algérie et qu’ils croient dur comme fer en notre capacité d’obtenir la qualification à Tokyo 2020.

Dans votre groupe, quelles seront les chances du Ghana avec comme adversaires, l’Egypte, le Mali et le Cameroun ?

C’est de très belles équipes et d’ailleurs, nous avons pu superviser leurs matchs de préparation de la CAN U23. Et le staff technique est convaincu que nous avons les moyens pour faire face. Le mot d’ordre est de prendre les matchs les uns après les autres.

Quel est l’objectif du Ghana dans cette compétition ?

C’est la qualification aux JO 2020 en premier.

Mais aussi c’est une compétition très ouverte et le trophée est l’ambition de

tout un chacun. Si nous n’arrivons pas à gagner le trophée, nous nous

contenterons d’une qualification olympique même si nous nous sommes préparés à

la victoire finale.

"The expectations of Ghanaians are high, but that doesn’t put any pressure on the technical team nor the players. Let’s not forget that no one gave us a chance to make it to the U-23 AFCON, especially after what happened against Algeria in the first leg in Accra," Ibrahim Tanko, Ghana U-23 Head Coach

Tout s’est bien passé lors de la préparation à cette compétition ?

Oui. Mais nous n’avons pas réussi à jouer de

matchs internationaux. Toutefois, au vu de nos matchs contre les clubs locaux,

on peut dire que notre équipe monte en puissance et nous avons bon espoir de

voir cette équipe aller loin dans la compétition et apporter de la joie et de

la fierté aux Ghanéens avec un ticket qualificatif.

Votre dernier mot ?

Je veux voir des Ghanéens unis derrière nous et nous pousser à la victoire. En tous les cas, le staff et les joueurs donneront tout pour les rendre heureux à la fin de cette compétition. Tout ce qu’on souhaite, c’est leurs prières et leurs encouragements.

Tanko

Ibrahim Tanko

Date de naissance : 25 juillet 1977

Avant d’embrasser une carrière d’entraîneur, Tanko a réussi une belle carrière de joueur qui a débuté  au King Faisal Babies chez lui avant de rejoindre Dortmund en Bundesliga, l’élite allemande.

Comme entraîneur, il a fait son apprentissage auprès de Volker Finke à Freiburg tout juste après la fin de sa carrière de footballeur. Ensuite, il a suivi son mentor au Urawa Red Diamonds (Japon) avant de revenir avec lui en Allemagne sur le banc du FC Cologne.

Il a aussi suivi Finke qui a dirigé le Cameroun de 2013 à 2015.

De retour dans son pays, il a servi comme adjoint de Kwesi Appiah en mai 2017, un travail qu’il a cumulé avec celui de

coach des moins de 23 depuis mai 2018.